OUAGANEWS
A la Une Culture

11-Décembre 2021 à Ziniaré : Ourgou-Manéga accueille le flambeau dans la liesse

Dans le cadre de l’organisation de la fête de l’indépendance en cette année 2021, à Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau central, la commune de Ourgou-Manéga a accueilli dans la liesse, au palais de Naaba Panantougri, chef coutumier de Manéga et ses 27 villages, le « flambeau du 11-Décembre ». C’était le dimanche 3 janvier 2021, aux environs de 12 h. Mais avant la réception du flambeau, tôt le matin, Naaba Panantougri (aigle huppé) de Manéga, Maître Titinga Frédéric Pacéré, installé au trône le samedi 7 janvier 2017, a célébré son Nabasga (fête coutumière), sous le signe de « la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble ». Un véritable retour aux origines, marqué par des scènes rituelles et l’hommage des corps constitués de la coutume et des invités au Naba Panantougri.

Manéga, la cité mythique et mystique, située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Ouagadougou, a accueilli dimanche 3 janvier 2021, de nombreux invités venus de divers horizons du Burkina Faso, pour communier avec les populations de cette bourgade et ses 27 villages,la célébration du Nabasga (fête coutumière) de Naaba Panantougri. Pour rappel, le premier Nabasga de ce Naaba a eu lieu samedi 6 janvier 2018.

  1. Naaba Panantougri et sa cour, devant l’entrée principale du palais des chefs de Manéga -2. Naaba Panantougri recevant les vœux des corps constitués de la commune

L’essentiel de la cérémonie coutumière du Nabasga 2021, s’est déroulée au « Manéga Na-Yiri (palais des chefs de Manéga). Là, les invités, parmi lesquels des députés, des représentants de diverses confessions religieuses et des coutumiers, ainsi que les populations mobilisées pour la circonstance, ont assisté avec plaisir et curiosité aux rituels sacrant le Nabasga dans la contrée de Naaba Panantougri, en la personne de Maître Titinga Frédéric Pacéré.

Ces rituels ont été exécutés au rythme des coups de fusils traditionnels, des tambours et des castagnettes, et séquencés par des mélodies, des applaudissements et des chants du terroir. Ils ont consisté, sous la direction des notables de la cour de Naaba Panantougri, en des offrandes de Zom-Kom (eau à base de farine et de beurre de karité) et de dolo (bière de mil) aux ancêtres, symbolisés en divers endroits du palais ou à proximité du site.

Pour le langage des sacrificateurs, que nous avons compris, il a été question de souhaits de bonneet heureuse année 2021, pour le Naba et ses administrés, dans la santé, le bonheur, la tolérance et la cohésion sociale. Il a été également mentionné les bonnes récoltes pour la saison écoulée et d’invocations pour celles à venir, de paix pour le Burkina Faso, en particulier pour le territoire de Manéga et ses 27 villages…

  1. Fatoumata Benon/Yatassaye, gouverneure de la région du Plateau central, au Palais de Manéga5. L’entrée solennelle du flambeau du 11-Décembre au palais de Manéga

Après ces vœux, adressés à qui de droit par l’intermédiaire des ancêtres, s’en est suivi un bain de foule au cours duquel Naaba Panantougri a congratulé ses invités et la population, avant de recevoir les hommages des corps constitués de la coutume et des invités. Les délégations, chacune selon son rang, ont « défilé » devant le Naaba, les mains chargées de cadeaux (poulets, enveloppes et autres présents) pour témoigner leur reconnaissance, leur soumission ou leur amitié à « l’aigle huppé » de Manéga.

En retour, dans son adresse aux différentes délégations, il a émis le souhait de voir les Burkinabè « travailler davantage à la construction de la paix au pays, à travailler avec courage, honnêteté et abnégation, à construire le pays… Et sachons partager avec les autres... J’invite la jeunesse à s’abreuver à la source des valeurs de la tradition, à la connaissance de l’héritage de nos ancêtres… ».

 Un acte de reconnaissance au Naaba Panantougri

 La fête du Nabasga 2021 du chef coutumier de la cité de Manéga, s’est poursuivie avec l’arrivée aux environs de midi, des premiers responsables du gouvernorat du Plateau central, des hauts-commissariats des trois provinces de la région, accompagnés de fortes délégations. Ces personnalités ont fait le déplacement de Manéga pour présenter au Naaba Panantougri et aux populations de la commune de Ourgou-Manéga, le « flambeau de l’indépendance ». Pour mémoire, c’est le Naaba Panantougri qui est le parrain du lancement des travaux entrant dans le cadre de l’organisation des festivités du 11-Décembre 2021 à Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau central.

La sortie de Naba Panantougri, pour recevoir le flambeau, s’est déroulée dans la pure tradition, avec ce que cela comporte comme apparat mystique. En effet, c’est vêtu d’une tenue royale aux couleurs vives et coiffé du bonnet de chef, une longue canne tachetée de plumes à la main droite, que Naaba Panantougri, encadré de sa garde traditionnelle, aux amulettes bien visibles (comme pour dire attention danger !) est apparu.

Et c’est aux pas majestueux, au rythme des tambours et des castagnettes, que le Naaba, accompagné de sa cour,a réceptionné le Flambeau, à l’entrée principale du Manéga Na-Yiri (palais des chefs de Manéga), inaugurée le 6 janvier 2018. C’est après ce cérémonial atypique, que la forte délégation du gouvernorat du Plateau central a été introduite dans le palais, sous les acclamations d’une foule en liesse.

Dans les différentes interventions pour marquer l’événement, on retiendra celle de la gouverneure de la région du Plateau central, Fatoumata Benon/Yatassaye, que « nous sommes venus vous dire merci de ce que vous avez fait et que vous ferez pour le pays…

Le 11-Décembre 2021 est associé à votre personnalité et les trois provinces qui composent la région du Plateau central sont honorées et vous sont reconnaissantes… C’est pour cela que nous sommes à Manéga, en ce jour solennel du Nabasga de Naaba Panantougri, pour vous présenter officiellement le flambeau du 11-Décembre… Votre investissement pour faire de la commémoration du 11-Décembre 2021 au Plateau central, du jamais vu (Zi yanyé), une réussite au-delà des attentes, est immense. D’où notre déplacement à Ourgou-Manéga, pour vous présenter officiellement et de façon solennelle,  le flambeau de l’organisation du 11-Décembre… Vous le méritez amplement ! ».

 Pour sa part, et en guise de réponse à cette marque de considération, Naaba Panantougri a traduit toute sa satisfaction de recevoir le flambeau du 11-Décembre : « c’est un acte de considération que j’apprécie à sa juste valeur. Au-delà de ma personne, votre acte honore toutes les populations de la commune de Ourgou-Manéga… La charge qui est confiée au Plateau central est d’intérêt national et nous devons nous mobiliser et nous donner la main pour relever le défi. Ce sera à notre honneur à tous ! Merci de cette marque de confiance et plein succès à l’organisation et à la tenue du 11-Décembre dans le Plateau central ».

Pour mémoire, c’est après une organisation réussie de la fête nationale du 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso, que Banfora, chef-lieu de la région des Cascades, a passé le flambeau à la région du Plateau central, pour la dernière étape de l’organisation tournante du 11-Décembre.

 Sita TARBAGDO

(Photos Site du gouvernorat du Plateau central)

Articles similaires

Examens scolaires : Message du Ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales

Ouaganews

Journée mondiale du nettoyage : le marché de Karpala, théâtre d’une opération de propreté

Ouaganews

CHR de Koudougou : L’équipe médicale chinoise a repris ses consultations régulières

Ouaganews

Laisser un commentaire