OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

2e session 2021 du COS du PUS-BF : les perspectives du programme au menu des échanges

Le vendredi 12 novembre 2021, s’est tenue à la Primature, la deuxième session 2021 du Conseil d’orientation stratégique (COS) du Programme d’urgence pour le Sahel au Burkina Faso (PUS-BF) sous la présidence du Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré. Au menu de la rencontre, les examens du rapport consolidé du PUS-BF sur la période 2017-2020, du rapport de l’état d’avancement du PUS-BF au 31 octobre 2021 et de la note d’orientation dudit programme sur la période 2022-2025.  

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre a invité les membres du COS du PUS-BF à la réflexion sur les perspectives de ce programme qui se trouve à une année charnière, car arrivant à terme cette année. Selon le Premier ministre, au regard des résultats engrangés par le programme sur le terrain, une nouvelle orientation s’avère nécessaire pour permettre de répondre aux besoins du moment en lien avec le Plan national de développement économique et social (PNDES) dont l’axe 1 est intitulé « consolider la résilience, la sécurité, la cohésion sociale et la paix ».

Le Premier ministre, dans de son discours sur la situation de la Nation livré devant la représentation nationale le 20 mai dernier, avait pris l’engagement de redynamiser le PUS-BF sur le prochain quinquennat en vue d’intensifier ses actions.

Sur la période 2017-2020, le taux d’exécution physique global du programme se situe à 62,4%, en raison de 1 379 actions exécutées sur 2 210 programmées. Au plan financier, un montant total d’environ 331,246 milliards francs CFA a été investi dans la mise en œuvre du PUS-BF sur la même période 2017-2020 sur un budget prévisionnel de 704,653 milliards francs CFA, soit un taux d’exécution financière de 47%.

Au 31 octobre 2021, le niveau d’exécution physique des actions prévues dans le Plan de travail annuel budgété (PTAB) 2021 fait ressortir 634 actions exécutées sur 830 actions, soit un taux d’exécution de 76,36% impacté par la situation sécuritaire difficile. Sur le plan financier, environ 90,96 milliards FCFA ont été engrangés sur un montant total budgété de 168,66 milliards F CFA, soit un taux d’exécution de 53,92%.

Pour la phase 2 du projet, son objectif sera de contribuer à la consolidation de la résilience, la sécurité, la cohésion sociale et la paix et sera bâti sur 5 axes d’intervention que sont le renforcement de la sécurité et de la présence de l’Etat, la gestion des urgences sociales et humanitaires, l’amélioration de la résilience des populations et la relance de l’économie locale et la prévention et consolidation de la paix.

A la fin de leur session, les membres du COS du PUS-BF ont adopté 2 résolutions et 2 recommandations. Les résolutions sont relatives à l’adoption du rapport consolidé 2017-2020 du PUS-BF et du rapport de l’état d’avancement du PUS-BF au 31 octobre 2021.

Les recommandations sont relatives à la reconduction de la mesure d’allègement de la procédure de passation des marchés du programme et à l’adoption de la note d’orientation dudit programme pour sa soumission au gouvernement.

Le PUS a été mis en place par le gouvernement en 2017 pour faire face aux défis sécuritaire et économique initialement dans les régions du Sahel et du Nord. Il a été étendu par la suite aux régions de l’Est, du Centre-Est, du Centre-Nord et de la Boucle du Mouhoun touchées également par l’insécurité et le terrorisme, à partir de 2019.

Moussa Wandaogo /Ouaganews

Articles similaires

Procès Thomas Sankara et ses 12 compagnons : une victoire d’étape

Ouaganews

Burkina/Majorité présidentielle : Yacouba I. Zida partant pour la réconciliation nationale

Ouaganews

Burkina : le Trésor public a levé 32,725 milliards FCFA sur le marché sous-régional

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.