OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

Burkina/Obligations de relance du Trésor : 31,98 milliards FCFA dans les caisses de l’Etat

Selon le compte rendu de l’adjudication de bons du Trésor de l’Agence UMOA-Titres  que OuagaNews a consulté, la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP) a encaissé le 17 novembre 2021, la somme de 31,98 milliards de FCFA au terme de son émission de bons assimilables du Trésor (BAT) dénommé « bons de soutien et de résilience » de maturité 364 jours. Elle a été organisée, en partenariat avec l’Agence UMOA-Titres (AUT) basée à Dakar, en collaboration avec la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).
Cette émission vise à permettre à l’Etat burkinabè de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales de la zone UEMOA dans le but de couvrir ses besoins de trésorerie nécessaires d’une part, au soutien des efforts de relance de l’économie, afin qu’il retrouve la trajectoire de croissance d’avant la crise sanitaire de la Covid-19 et d’autre part, à la résilience dans les changements d’orientation budgétaires pris face aux chocs adverses et inhabituels auxquelles son économie fait face.

Après adjudication, l’AUT a recensé 68,031 milliards de FCFA de soumissions globales provenant des investisseurs sur un montant mis en adjudication par l’émetteur de 30 milliards de FCFA, soit un taux de couverture de 226,77%. Sur le montant global des soumissions, la DGTCP du Burkina Faso en a retenu 31,981 milliards de FCFA et rejeté les 36,050 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 47,01%.

La DGTCP s’est engagée à rembourser les titres émis le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 16 novembre 2022. Le rendement moyen pondéré s’est situé à 2,70%. De leur côté, le taux moyen pondéré et le taux marginal se sont établis respectivement à 2,63% et 2,68%.

Créée en 2013, l’Agence UMOA-Titres (AUT) est chargée d’identifier les modalités les plus appropriées à mobiliser les ressources financières nécessaires au financement des États sur les marchés régional et international de capitaux. Elle apporte son assistance aux trésors publics des États membres de l’UMOA pour coordonner, élaborer et réaliser les programmes d’émission.

                                     M.W. /Ouaganews

Articles similaires

Défi sécuritaire : « le Mali et le Burkina veulent mutualiser davantage leurs efforts » Sadio Camara

Ouaganews

Guinée : Cellou Dalein Diallo, réaliste et pragmatique

Ouaganews

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 26 mai 2021

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.