OUAGANEWS
Coopération

Lutte contre le terrorisme : les présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille

Le chef de l’Etat burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, a effectué, dans l’après-midi du mercredi 2 novembre 2022, une visite d’amitié et de travail à Bamako en République du Mali. Il a discuté avec son homologue malien, le colonel Assimi Goïta, de la question sécuritaire, notamment de la lutte contre le terrorisme.

Après un huis clos, les deux personnalités ont élargi les échanges avec leurs délégations respectives pendant plus de 3 heures d’horloge. « C’est une visite de courtoisie et d’amitié à un peuple frère », a déclaré le président burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, à l’issue des échanges. « Le plus important pour nous, dans la situation actuelle, c’est le défi sécuritaire. On est venu échanger sur comment renforcer notre coopération militaire et pouvoir mieux mener nos opérations pour sécuriser nos populations « , a-t-il expliqué aux hommes de médias.

De façon concrète, le Burkina Faso et la République du Mali ont décidé de renforcer leur coopération bilatérale en matière de sécurité et de défense.

A l’endroit des populations burkinabè, malienne et sahélienne, de façon générale, le président Ibrahim Traoré a lancé un appel qui est « d’être beaucoup plus solidaires, de se donner la main et de rester unies dans cette lutte ».

Le Mali et le Burkina Faso partagent une frontière longue de 1 200 km  avec beaucoup d’échanges entre les populations d’où le choix du président Traoré de la destination malienne.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Articles similaires

G5-Sahel : le secrétaire exécutif s’entretient avec le président du Faso

Ouaganews

Investiture du nouveau président élu du Niger : le président du Faso à Niamey

Ouaganews

Burkina/Assassinat de 3 européens : la délégation de l’UE condamne et marque sa solidarité avec les familles des victimes

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.