OUAGANEWS
A la UneElections couplées 2020

Mahamadi Lamine Kouanda du CRP : «Roch Kaboré est le meilleur des 13 candidats»

Le vendredi 6 novembre 2020, le président du Congrès pour la renaissance et le progrès (CRP),  a organisé un meeting au quartier Belleville de Bobo-Dioulasso. La candidature de son parti aux législatives et son soutien au candidat, Roch Marc Christian Kaboré est le message passé aux militants et sympathisants.

Le meeting comme l’a ditJacques Bassono, président du comité d’organisation, vise une orientation des militants, pour l’élection présidentielle. Et le message de Mahamadi Lamine Kouanda, est clair à ce propos. «Nous soutenons la candidature de Roch Kaboré, non pas, parce que son père a été un haut cadre de ce pays. Mais nous soutenons sa candidature, parce qu’il est le meilleur des 13 candidats. Roch Kaboré connaît le Burkina comme sa poche. Il est un homme d’État et il est très humain. Notre pays vient de loin. Ce que ce monsieur a supporté, ce qu’il a encaissé, même moi, je ne pouvais pas le faire. C’est pourquoi, nous soutenons sa candidature, pour qu’il ait un second mandat pour continuer à bâtir notre pays».

Des militants présents au meeting du CRP le 6 novembre 2020, à Bobo-Dioulasso

Si le CRP de Mahamadi Lamine Kouanda soutient le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à la présidentielle du 22 novembre 2020, aux législatives, ils sont adversaires. Car le  parti de la calebasse d’eau et le paysan en sarclage, veut défendre l’intérêt de la jeunesse et des femmes. Aussi, ont-ils insisté sur le vote législatif, le président du comité d’organisation du meeting et le président du parti. «Le jour du scrutin, vous aurez deux choix à faire : le premier choix est bien celui du candidat Roch Kaboré avec son effigie. Le second est le choix du logo du parti, afin que nos candidats soient admis à l’Assemblée nationale», explique Jacques Bassono, président du comité d’organisation du meeting.

Créé en août 2020, après des tractations judiciaires avec le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le président du CRP, est confiant de sa victoire aux législatives. Car dit-il, «Dieu est notre force. Il ne va pas nous laisser entre les mains de ceux qui veulent négocier avec les ennemis du peuple. Des gens qu’on ne connaît pas, comment peut-on négocier avec eux ? A moins d’être un des leurs !», a laissé entendre le président du CRP. Son souhait est d’avoir le maximum de députés dans le Houet et dans les deux autres provinces de la région des Hauts-Bassins.

Avant de prendre congé de ses militants et sympathisants, le président les a invités à s’engager pour une campagne apaisée. Il a aussi invité les jeunes à aimer le travail au lieu d’aimer la facilité. Le respect des parents et des aînés doit être une culture à développer pour que les jeunes puissent avoir leur accompagnement en toute circonstance.

Fatogoma Traoré à Bobo-Dioulasso

Articles similaires

Burkina : discours du lieutenant-colonel Paul-Henri S. Damiba, président du Faso

Ouaganews

Burkina : l’inclusion financière s’est améliorée en 2021 (BCEAO)

Ouaganews

Gouvernement-Troïka des PTF : les partenaires renouvellent leur confiance au Burkina

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.