OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : baisse de 15,1% de la production industrielle d’or, à fin avril 2024

Selon les dernières prévisions du ministère en charge de l’économie, la production industrielle d’or poursuit sa baisse entamée depuis le début de l’année 2024. En effet, la quantité d’or extraite est estimée à 3,855 tonnes en avril 2024, en chute de 15,1% par rapport au mois précédent.

La baisse mensuelle de la production d’or en avril 2024, tient principalement de la baisse de la production des mines d’Essakane de 35,9%, de SEMAFO Mana de 31,2%, de Bissa Gold SA de 26,8%, de SOMISA (Sanbrado) de 16,2% et de Houndé Gold de 1,2%. A fin avril 2024, la production industrielle totale d’or est estimée à 17,522 tonnes, soit une baisse de 3,4% par rapport à l’année 2023 à la même période.

Quant à l’activité économique, les prévisions restent les mêmes. L’activité économique enregistrerait un taux de croissance de 5,5% en 2024 contre 3,0% en 2023 imputable à l’ensemble des secteurs primaire, secondaire et tertiaire.

L’inflation, en moyenne annuelle, s’afficherait à 2,0% après 0,7%en 2023, sous les effets, notamment d’une bonne campagne agricole, de l’amélioration de la situation sécuritaire nationale, de la poursuite des mesures gouvernementales de lutte contre la vie chère, conjuguée à l’atténuation des tensions géopolitiques.

Au niveau des finances publiques, les recettes propres du budget de l’Etat ont été recouvrées à hauteur de 902,5 milliards de FCFA, en hausse de 16,6% par rapport à fin avril 2023. Quant aux dépenses publiques, elles se situent à 1 180,5 milliards de FCFA à fin avril 2024, en baisse de 4,7% sur un an.

Les exportations totales de biens s’établissent à 1 087,0 milliards de F CFA à fin avril 2024, en augmentation de 23,1% par rapport à la même période, un an plus tôt. Cette augmentation est imputable, essentiellement à la progression des ventes de coton et d’or brut. Quant aux importations de biens, elles ressortent à 1 194,7 milliards F CFA à fin avril 2024, en hausse de 6,7%, en lien notamment, avec l’accroissement des acquisitions de produits pétroliers, pharmaceutiques et de machines mécaniques.

Wandaogo Moussa/Ouaganews.net

 

Articles similaires

Burkina/Economie : le taux de croissance projeté à 7,0% pour 2021

Ouaganews

Drame d’Inata : le président du Faso annonce des mesures fortes

Ouaganews

Rapport Doing Business : la Banque mondiale arrête sa publication

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.