OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina/ENAREF : 157 élèves « intègres » de la promotion « Thomas Sankara » prêts à servir l’administration financière et économique

L’Ecole nationale des régies financières (ENAREF), a fait la sortie de sa 33ème promotion ce vendredi 21 octobre 2022 à Ouagadougou. Cette promotion baptisée « Thomas Sankara », souhaite garder à l’esprit, les principes de gouvernance et de gestion de la chose publique de cet ancien président.

C’est sur le thème : « Gouvernance financière publique dans un contexte d’insécurité : contribution du financier », que s’est tenue la sortie de la 33ème promotion de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF). Cette sortie marque en effet, la fin de formation de 157 élèves issus de sept nationalités, pour servir dans l’administration économique et financière.

Ainsi, le secrétaire général, chargé de l’expédition des affaires courantes du ministère de l’économie, des finances et de la prospective, a salué leur mérite.

« Aux lauréats du jour, qui viendront pour certains renforcer l’équipe du ministère, je voudrais vous adresser mes sincères et chaleureuses félicitations pour votre abnégation au travail. Les résultats me rassurent quand à vos capacités à soutenir de façon efficace et durable, la mise en œuvre des missions qui nous ont été confiées. Ces résultats sont à la hauteur de votre mérite, mais aussi de celui de vos braves, intrépides et vaillants enseignants et encadreurs qui vous ont formés par des enseignements théoriques et pratiques de qualité. », a laissé entendre Nicolas Kobiané, SG des finances

Pour le directeur général de l’ENAREF Adama Badolo, il se dit fier d’avoir accueillis et formé ces élèves et les invitent à cultiver les vertus essentielles du financier.

« La tâche qui vous attend est donc immense et exaltante. En toutes circonstances, en tout lieu et en tout temps, vous devez, cultiver les vertus essentielles du financier et qui ont pour noms : l’éthique, l’honneur, l’intégrité, la justice et la courtoisie. », s’est-il exprimé.

En outre, la plus forte moyenne obtenue est de 17,20/20 pour le cycle C, 17,19/20 pour le cycle B et 17,73/20 pour le cycle A. A rappeler que ces élèves sont de sept nationalités et composés de 137 Burkinabè, 5 Centrafricains, 1 Comorien, 1 Gabonais, 1 Nigérien, 11 Tchadiens et 1 Togolais.

En conséquence, le délégué général de la promotion sollicite ses camarades et chaque composante de la société à réfléchir à la contribution à apporter.

« Il faut que chaque composante de la société puisse réfléchir à la contribution particulière qu’il faut apporter. C’est dans ce sens que nous financiers, dans notre domaine particulièrement, il était bon de réfléchir à toutes nos idées, toutes les actions qu’il faut mettre en place pour que nos finances publiques soient mieux gérées. », a expliqué Mohamed Roch Somé, délégué de la 33ème promotion.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina : des attaques terroristes font au moins 78 morts en dix jours à Madjoari

Ouaganews

Manifestation à Ouagadougou : Roch démission, libère Kosyam !

Ouaganews

Burkina/Label Faso Danfani : la commercialisation lancée

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.