OUAGANEWS
A la UnePolitique

Burkina : l’UPC quitte l’opposition

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) a organisé sa traditionnelle cérémonie de présentation de vœux, le mardi 12 janvier 2021, à Ouagadougou. Le président de l’UPC, le tout nouveau ministre d’Etat en charge de la Réconciliation nationale, affirme que son parti ne siégera plus au sein de l’opposition politique.

Tout est enfin clair, l’ex-Chef de file de l’opposition politique (CFOP) s’est exprimé sur sa décision de rejoindre le gouvernement du président Roch Kaboré. Selon le président Zéphirin Diabré, par leurs votes, lors des élections législatives, les Burkinabè ont exprimé clairement leur volonté de ne plus voir notre parti, l’UPC, diriger le CFOP. Il a également, estimé qu’après tant d’années de combat politique, l’Union pour le progrès et le changement n’avait pas d’autre choix que de répondre favorablement à la proposition du président Roch Marc Christian Kaboré, pour réconcilier les Burkinabè.

L’assistance à la cérémonie de présentation de vœux

« C’est le lieu pour moi de présenter mes chaleureuses félicitations au nouveau Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Eddie Komboïgo et à son parti le CDP. Nous souhaitons que par leur action, ils contribuent à renforcer la qualité du débat démocratique dans notre pays », a déclaré Zéphirin Diabré tout en espérant que le nouveau CFOP donnera le meilleur de lui pour la bonne marche de la démocratie burkinabè.

Selon lui, les termes de cette nomination et l’ancrage institutionnel qui a été décidé, montrent clairement que son parti a une mission précise à exécuter auprès du président du Faso, dans le droit fil des engagements qu’il a pris au lendemain de sa réélection et ce, pour ce qui nous est commun et cher, notre patrie, le Burkina Faso.

Zéphirin Diabré a également précisé que les modalités de cette participation au gouvernement seront définies avec l’ensemble des partis soutenant l’action du président Roch Marc Christian Kaboré.

Enfin, Il a souhaité des vœux de santé et de succès aux militants de l’UPC. « Pour notre cher pays le Burkina Faso, je formule des vœux de sécurité, d’intégrité territoriale, d’unité nationale, de paix, de sérénité, de concorde, de réconciliation, d’harmonie des cœurs, de progrès dans tous les domaines et de prospérité partagée dans l’équité », a-t-il renchéri.

P. Théophile KABORE

Articles similaires

Burkina : trouver le juste compromis avec la CEDEAO

Ouaganews

Conseil des ministres du 28 avril 2021 : les grandes décisions

Ouaganews

Burkina/CFOP : « le pouvoir collecte des cartes d’électeur à des fins électorales »

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.