OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

CASEM du MINEFID : la gestion domaniale, foncière et cadastrale au centre des échanges

Le Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) a organisé sa deuxième session du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2021 le 16 septembre 2021, à Ouagadougou sur le thème « problématique de la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale : défis et perspectives ». La rencontre a été présidée par Lassané Kaboré, ministre de l’économie, des finances et du développement. Il avait à ses côté les ministres délégués en charge du  budget et de l’aménagement du territoire.

Au cours de ce CASEM, les administrateurs ont dressé le bilan de la mise en œuvre du programme d’activités du département au 31 juillet 2021, dégagé des perspectives pour l’année 2022 et proposé des résolutions et recommandations pour faciliter la mission du département.

Ils se sont aussi penchés sur la problématique de la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale. Bien que les recettes du budget de l’Etat aient connu une hausse ces dernières années, l’on constate que le niveau du recouvrement des recettes liées au foncier reste en-deçà des attentes par rapport au potentiel existant.

La 2e session du CASEM a été présidée par le ministre Lassané Kaboré

Pour ce faire, la sécurité des titres d’occupation des terres et des autres actes fonciers à travers la numérisation des processus fonciers demeure un défi majeur à relever au niveau du MINEFID.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre Kaboré a d’entrée, salué les efforts des acteurs de son département qui ont permis d’engranger de nombreux acquis au 31 juillet 2021, en dépit d’un contexte sécuritaire, socio-économique et sanitaire difficile.

De ce bilan à mi-parcours, le MINEFID a enregistré plusieurs acquis au nombre desquels on peut citer le recouvrement des recettes propres à hauteur de 1 135,92 milliards de F CFA correspondant à un taux de recouvrement de 102,83%, le financement de 18 projets d’entreprises pour un montant de 1 082 747 500 F CFA dans le cadre de la mise en œuvre du programme AGRINOVA, les appuis apportés à 14 ministères et 2 institutions pour l’élaboration de leurs stratégies et plans d’action et la poursuite des efforts dans l’aménagement du territoire et la mise en œuvre des pôles de croissance.

Le présidium de la cérémonie

Le ministre a félicité l’ensemble du personnel des résultats encourageants obtenus malgré les contraintes et les a invités à plus de détermination afin d’améliorer les performances du département.

 Au regard des nombreux défis à relever, il a souhaité qu’au sortir des échanges, des résolutions et recommandations pertinentes soient formulées, afin de contribuer à la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale.

Pour le recouvrement efficace des recettes liées au foncier, le ministre a insisté sur ce que  les structures en charge des questions domaniale, foncière et cadastrale dans son département, soient à pied d’œuvre pour la modernisation et l’informatisation des procédures.

 Moussa  Wandaogo /Ouaganews

Articles similaires

Burkina/CFOP : l’opposition redescendra dans la rue si la situation sécuritaire ne s’améliore pas

Ouaganews

Sensibilisation à l’engagement citoyen : les femmes du SGGCM pour la construction de la démocratie et le respect du genre

Ouaganews

Burkina/Mines : première coulée d’or pour Orezone

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.