OUAGANEWS
A la UneCOVID-19 au Burkina

COVID-19 : 74 stagiaires de l’ENAM testés positifs ont donné leur localisation

Le Dr Brice Bicaba, directeur du CORUS et coordonnateur du comité sectoriel « santé » de la riposte à l’épidémie de la Covid-19, a animé ce mardi  15 septembre 2020, un  point de presse extraordinaire sur l’évolution de la Covid-19 au Burkina. La recrudescente de nouveaux cas a commandé l’ordre du jour.

Le Dr Bicaba a apporté ce matin, un éclairage sur la situation évolutive particulière de la maladie à coronavirus. Au regard de la situation notée dans la ville de Bobo-Dioulasso, la semaine dernière, un bref panoramique de la situation au niveau mondial montre une évolution à travers les continents. 29 491 034 cas dans le monde et plus de 924 000 décès dont le continent américain reste le plus touché, suivi de l’Asie, l’Europe et l’Afrique vient en dernière position,  avec 1 354 032 cas avec l’Afrique du Sud en tête.

A la date du 15 septembre, une analyse de 467 échantillons répartis donc, entre 331 tests de dépistage de voyageurs, 48 tests de personnes contacts, 32 tests de voyageurs, 3 tests de cas suspects et 53 tests de contrôle révèle que le nombre de cas confirmés est de 16, tous de transmission communautaire dont 8 à Ouagadougou, 6 à Houndé et 2 à Bobo-Dioulasso dont 4 guéris avec un total de 1 141 et un nombre de décès stationnaire. Les cas actifs sont à 536 cas confirmés et 1 733 répartis entre 573 femmes et 1 160 hommes. 9 régions sont présentement actives,  dont le pic est à Bobo avec un taux de positivité de 7,2 %. Depuis mars, sur 41 784 tests, 1 733 ont été positifs, soit un taux de positivité de 4,2% contre 6,1, lors du dernier point de presse. A la semaine du 6 au 12 avril 2020,  le pic était à 151 cas, mais désormais un autre pic est à 254. Ces deux derniers mois, trois décès de personnes vulnérables ont été enregistrés.

Concernant le cas de l’ENAM, l’appui des psychologues a été fait. Avec l’interpellation faite au niveau des élèves qui sont sortis, jusqu’à la date de ce matin, 74 ont donné leur localisation et ils seront accompagnés. Certains sont dans des hôtels et d’autres, sur le site.

Il y a un travail d’identification des contacts qui se poursuit, le renforcement de la surveillance, l’engagement communautaire et la collaboration de la population. Selon le Dr Brice Bicaba, en termes de bilan des activités menées, il y a le renforcement des capacités des points d’entrée, assorti d’un plan d’urgence sur ces points. Le renforcement du système de santé, de sorte que la prise en charge des malades de la Covid-19 se fasse à tous les niveaux du système de santé. Au niveau des voyageurs, nous avons 19 959 cas enregistrés.

En termes de défis pour les prochaines semaines, pour le foyer de Bobo-Dioulasso, des dispositions seront prises afin d’éviter des cas de rebond de l’épidémie.

Le Dr Brice Bicaba ajoute que le virus continue de circuler, mais force est de constater que les mesures-barrières ne sont pas respectées et interpelle les populations à plus de responsabilité. Au cours des prochaines semaines, le renforcement, la surveillance et l’engagement  seront de mise, accompagnés d’un renforcement du diagnostic de tous les laboratoires avec un renforcement du dispositif de santé bientôt disponible.

Adélaïde T. Mana

Articles similaires

Présidentielle 2020 : le candidat Eddie Komboïgo pour un Burkina de paix et de prospérité

Ouaganews

Que va chercher la CEDEAO en Guinée ?

Ouaganews

2e mandat de Roch Kaboré : les chefs coutumiers s’engagent à l’accompagner

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.