OUAGANEWS
A la UneParlons-en

Guinée-Conakry : le FNDC vent debout contre le CNRD-Ouaganews

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) désapprouve purement et simplement la décision du gouvernement de la transition relative à sa dissolution. La coalition de partis, de syndicats et d’organisations de la société civile, mise en place sous l’ère Alpha Condé pour s’opposer à la modification de la Constitution, considère que la junte au pouvoir est illégitime pour prendre une telle décision à son encontre.

« La prétendue décision illégale, sans fondement et arbitraire, de dissoudre le FNDC témoigne de la volonté de la nébuleuse CNRD de faire de l’intimidation, du harcèlement et donc, de la tyrannie, les leviers suprêmes de la transition.

Ces pratiques malsaines non seulement relèvent d’une mafia politique, qui en dit long sur l’amateurisme et le banditisme de la junte et ses intendants, mais surtout, confirment le recours à la menace, aux techniques de manipulation et les injonctions de suivisme mis à l’œuvre par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), quelques semaines après sa prise du pouvoir », peut-on lire dans la déclaration du FNDC.

En clair, le mouvement refuse de se soumettre à l’injonction du colonel Mamady Doumbouya, chef de la junte. Le CNRD que le FNDC qualifie de « nébuleuse » devra se résoudre à reconsidérer sa position dans ce contexte si délicat.

La sympathie, du moins l’espoir que le colonel Doumbouya et ses hommes avaient suscité au petit matin du 5 septembre 2021, en renversant le président Alpha Condé, s’est effrité en peu de temps, à cause des agissements flous et sectaires de la junte.

Comment comprendre que ce pourquoi, à savoir le respect de l’Etat de droit et des libertés publiques, le CNRD a justifié son irruption sur la scène publique en vienne à en être le fossoyeur ? Pourquoi Mamady Doumbouya veut ramener les Guinéens en arrière par la confiscation de leurs droits civiques ?

C’est étonnamment pathétique de voir la trajectoire sombre que la junte est en train de prendre au pays de Sékou Touré. L’on se demande ce que pays a pu faire pour mériter une succession de dirigeants contradictoires au pouvoir. L’opposant historique Alpha Condé, durant sa décennie au pouvoir, s’est révélé un pire dictateur que la moindre contradiction irritait.

Chassé du pouvoir au bout de quelques mois de ce 3e mandat controversé, les Guinéens pensaient close à jamais la parenthèse cauchemardesque. Mais que nenni ! Mamady Doumbouya qui claironnait triomphalement aux premières heures de sa prise du pouvoir qu’il fallait l’amour à la Guinée, est en train d’inaugurer une autre parenthèse plus étouffante et terrifiante. En voulant embrigader les libertés publiques, il montre une fois de plus, le flou qui entoure son agenda à la tête du pays.

A quoi auront véritablement servi les concertations nationales qui ont permis aux Guinéens de tous bords de dresser un diagnostic sans complaisance de la situation du pays ?  Rien ! Sinon, une foire orchestrée pour distraire le peuple et mieux camoufler les intentions profondes de la junte.

Quoi qu’il fasse, le colonel Doumbouya devra se résoudre à écouter les Guinéens qui ne laisseront pas les militaires les prendre en otage pour s’éterniser au pouvoir. L’on s’interroge sur ce qui peut bien amener cet imposant légionnaire, à se fourvoyer en si peu de temps. D’aucuns diront que ce sont les délices enivrants du pouvoir qui font perdre tout sens de la mesure. Mais au fond, il s’agit de l’expression d’une incompétence notoire et d’un amateurisme dans la conduite des affaires de l’Etat.

La Guinée mérite bien plus que ces dirigeants incapables de comprendre la marche du monde, parce qu’englués et aveuglés par leur appétit gargantuesque et égoïste du pouvoir. Le peuple de la Guinée ne devrait pas observer passivement les dérives dangereuses de la junte. Il doit se tenir main dans la main pour sauver le pays des griffes de gens sans scrupules.

Ahmadou Bayala/OuagaNews

Articles similaires

Mali : l’Imam Dicko refuse la main tendue d’IBK

Ouaganews

Burkina Faso-Mali : Paul-Henri Sandaogo Damiba en visite d’amitié et de travail à Bamako

Ouaganews

Burkina : huile alimentaire dangereuse pour la santé saisie par la police à Ouaga

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.