OUAGANEWS
A la UneSociété

9 morts sur le site d’or de Djikando : fermeture du site jusqu’à nouvel ordre

Dans la nuit du dimanche 31 janvier 2021 aux environs de 19 heures, un acheteur d’or a fait l’objet d’un braquage sur le site d’exploitation artisanale d’or du village de Djikando, dans la commune de Gaoua. A la suite s’en est suivi un affrontement entre les populations de Djikando descendues sur le site et les artisans miniers. Le bilan provisoire est de 9 morts, de nombreuses blessés et d’importants dégâts matériels.

Face à cette situation, le gouverneur informe les populations et les artisans miniers de la fermeture du site, à compter de ce jour 1er février 2021 et ce, jusqu’à nouvel ordre, selon l’arrêté n° 2021-01/MATD /RSUO/PPON/HC-G du 1er février 2021.

Par conséquent, l’accès au site est interdit à toute personne et tout contrevenant s’expose à des sanctions.

En tout état de cause, une enquête est ouverte à cet effet par le procureur du Faso, près le Tribunal de Grande instance (TGI) de Gaoua, en vue de situer toutes les responsabilités.

Le gouverneur saisit cette occasion pour présenter ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Par ailleurs, il invite les populations au calme et à la retenue et les appelle à une franche collaboration avec la justice dans le cadre de cette enquête.

Le Gouverneur

W. Emmanuel Zongo

Articles similaires

Burkina/Sécurité alimentaire : le comité de prévision en conclave

Ouaganews

Réconciliation nationale : la liste des membres du CNOS

Ouaganews

Secteur financier : La BOA-Burkina enregistre une baisse de son bénéfice en 2020

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.