OUAGANEWS
Société

Espace UEMOA : la libre circulation des personnes préoccupe

Le président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Abdoulaye Diop qui s’est entretenu avec Premier ministre, Christophe Dabiré, en fin de matinée du mardi 14 septembre 2021, à Ouagadougou. L’hôte du chef du gouvernement a confié être venu lui exprimer sa reconnaissance pour sa nomination à la tête de la commission de l’UEMOA. « J’ai pu recueillir ses conseils et ses orientations pour réussir la mission qui est la nôtre. C’est une chance pour nous d’autant qu’il a été commissaire à l’UEMOA. Pendant son passage, il a fait un excellent travail », a déclaré Abdoulaye Diop à sa sortie d’audience.

Les deux personnalités se sont appesanties sur la question de la libre circulation des personnes. Aux dires du président de la commission de l’UEMOA, la libre circulation des personnes doit caractériser l’espace communautaire. « Quand on vit une crise pareille, il y a des réflexes naturels à vouloir se replier sur soi. Mais il reste que le fondement de l’Union marquée par la libre circulation des personnes doit être ancré au niveau de tous les Etats.

Nous allons trouver les voies et moyens avec tous les Etats concernés pour assurer la libre circulation des personnes », a-t-il précisé. Le président de la commission de l’UEMOA a réaffirmé le soutien de l’institution aux autorités et au peuple burkinabè dans l’épreuve de la crise sécuritaire. « Nous avons marqué la disponibilité de l’UEMOA à accompagner tous les pays dans la lutte contre le terrorisme qui est en train de leur causer beaucoup de difficultés », a laissé entendre M. Diop.

A.B./Ouaganews

Articles similaires

Conseil supérieur de la défense nationale : l’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

Ouaganews

« J’ai vu Diendiéré discuter chaudement avec Nadié Sony, après les tirs » Tondé Ninda dit Pascal

Ouaganews

Terrorisme/Tin-Akoff : 15 personnes tuées, lors d’un baptême

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.