OUAGANEWS
A la UneSociété

Viols de fillettes : la ministre Laurence Ilboudo/Marchal condamne

Le Ministère en charge de la femme, à travers sa direction régionale de la Boucle du Mouhoun, a été saisi de cas de viols de petites filles dont les âges sont respectivement de 3, 5 et 8 ans. La petite de trois ans en est malheureusement, décédée. Il nous a aussi été rapportée, la situation d’une jeune fille de 17 ans, personne déplacée interne qui a été grièvement blessée à la machette par son petit ami.

Pris automatiquement en charge avec l’accompagnement des ONG Terre des Hommes Lausanne et le Conseil Danois pour les Réfugiés, tous les cas ont été référés à des centres de santé et portés devant les tribunaux.

De tels actes ignobles ne sont pas tolérables. Ils constituent de graves violences basées sur le genre, en ce sens qu’ils portent atteinte à l’intégrité physique, morale et sexuelle des femmes.

Mon département condamne ces violations et tient à réaffirmer sa détermination à protéger les droits de toutes les femmes et les filles de notre pays.

La lutte contre les violences à l’égard des femmes et des filles, demeure une priorité du Gouvernement clairement affirmée dans les engagements auxquels il a souscrit, ainsi que dans les programmes d’action mis en œuvre.

Il est impérieux pour nous, acteur multisectoriels d’observer une plus grande vigilance face à ce fléau et de renforcer les actions de sensibilisation et de prise en charge des victimes.

J’en appelle particulièrement à une implication de toute la communauté pour une meilleure protection des filles et des femmes.

*Le titre est de la Rédaction

Articles similaires

Burkina/UPC : « Nous ne regrettons pas notre appartenance à la majorité »

Ouaganews

Affaire CDP : le verdict favorable à l’aile « historique », Achille Tapsoba reconnu président intérimaire

Ouaganews

Burkina/Tribunal militaire : les dossiers d’Inata et le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana bientôt à la barre (Procureur)

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.