OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Bon à savoir ! : Qu’est-ce que le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) ?

Le Conseil des ministres en sa séance du 30 mai 2022, a adopté le rapport relatif au DPBEP sur la période 2023-2025. Il marque le point de départ du processus de préparation du Budget de l’Etat dont sa première tranche devrait préfigurer le projet de loi de finances 2023.  Qu’est-ce que le DPBEP ? Ouaganews vous apporte quelques éclaircissements sur cet outil budgétaire élaboré par le Ministère de l’économie, des finances et de la prospective (MEFP).

Qu’est que le DPBEP ?

Le DPBEP, outil de cadrage macroéconomique, budgétaire et financier, présente sur 3 années les recettes et les dépenses du budget de l’Etat attendues. C’est un outil de cadrage macroéconomique décrivant la situation globale de l’économie du Burkina pour les 3 années à venir.

C’est également un instrument budgétaire et financier fixant les objectifs d’équilibre sur le moyen terme en application des dispositions des engagements internationaux auxquels le « Burkina Faso » a souscrit notamment les critères de convergence économique du Pacte de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Quel est l’objectif et l’intérêt du DPBEP ?

 Le DPBEP a pour objectif de renforcer la discipline macro-budgétaire en définissant une trajectoire des finances publiques. Il contribue à une meilleure allocation des ressources mobilisables en cohérence avec les orientations stratégiques des politiques publiques, les priorités du Gouvernement définies dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) et les critères de convergence économiques de l’UEMOA.

Le DPBEP revêt un intérêt particulier car il permet d’apporter une réponse technique aux problèmes d’articulation entre les stratégies de développement et le budget de l’Etat et de situer la loi de finances dans une perspective pluriannuelle. Sur la base d’hypothèses économiques, il permet le calcul de l’allocation des ressources aux différents ministères en fonction des priorités du gouvernement.

Que peut-on retenir du DPBEP 2023-2025 ?

 Selon le DPBEP, les recettes budgétaires totales connaîtraient un accroissement annuel moyen de 5% sur la période 2023-2025. Quant aux dépenses budgétaires totales, leur taux annuel moyen de progression serait de 2,3% sur la même période.

En 2023, l’Epargne budgétaire (EB) serait de 115,7 milliards F CFA en 2023 et s’améliorait pour les 2 années à venir. L’EB représente la capacité de l’Etat à faire face à ses dépenses courantes et de dégager des ressources pour financer ses dépenses d’investissements. Quant au Déficit budgétaire (DB) représentant le gap pour équilibrer le budget en 2023, il ressortirait à 604,4 milliards F CFA. Le DB devrait également s’améliorer en 2024 et en 2025.

Synthèse du DPBEP du Burkina Faso (en milliards de F CFA)

Rubriques budgétaires 2023 2024 2025
Recettes 2 552,8 2 633,8 2 813,1
Dépenses 3 157,2 3 206,7 3 303,8
Epargne 212,4 317,2 448,7
Déficit 604,4 572,9 490,7

Source : MEFP/DGB

 Moussa Wandaogo /Ouaganews   

Photo d’illustration (Archives)                                                          

Articles similaires

Burkina: forte baisse de 33,4% de la production industrielle d’or en octobre 2022

Ouaganews

Burkina : Endeavour Mining a produit 189 000 onces à fin mars 2022

Ouaganews

Energie solaire : 6 pays dont le Burkina vont bénéficier d’un mécanisme innovant de financement de la BOAD

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.