OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

RND 2021-2025 : le nouveau référentiel qui guidera désormais, toutes les actions du gouvernement

Le Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré, a procédé à l’ouverture officielle des assises nationales sur le Référentiel national de développement (RND) 2021-2025, ce mardi 25 mai 2021, à Ouagadougou. Ouverts pour une durée de deux  jours, l’objectif de ces travaux est de permettre aux différents acteurs du développement d’apporter leurs contributions à la finalisation du document.

Pour le nouveau mandat du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, c’est désormais le Référentiel national de développement (RND), qui servira de boussole au Burkina Faso, en lieu et place du Plan national de développement économique et social (PNDES) en matière de développement économique et social. En clair, c’est ce nouveau référentiel qui donnera les orientations à toutes les actions du gouvernement.

A cet effet, le document déjà élaboré,  attend d’être finalisé pour sa mise en œuvre effective sur le terrain. C’est justement dans cette logique que se tiennent les présentes assises nationales, les 25 et 26 mai 2021, à Ouagadougou. Durant ces deux jours de travaux, les différents acteurs sont appelés à donner leurs appréciations du document pour amendement, en vue de sa finalisation.

Des participants à l’ouverture officielle des assises nationales sur le RND 2021-2025

Le Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré, dans son discours, a affirmé que « la formulation de ce référentiel viendra consolider les acquis des actions de développement entreprises jusque-là». « Les assises nationales sur le Référentiel national de développement qui nous réunissent ici, constituent la fenêtre d’opportunité, à travers laquelle l’administration publique favorise le dialogue interactif de l’ensemble des acteurs sur le projet de document de référentiel », a-t-il déclaré.

Ainsi, dans le but d’apporter une réponse coordonnée aux difficultés que traverse le Burkina Faso, le projet de RND 2021-2025 propose de structurer l’action publique autour des 4 axes stratégiques suivants :

  • consolider la résilience, la sécurité, la cohésion sociale et la paix ;
  • approfondir les réformes institutionnelles et moderniser l’administration publique ;
  • consolider le développement humain durable et la solidarité ;
  • dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois.

Pour le chef du gouvernement, président du Comité d’orientation et de supervision (COS) du dispositif d’élaboration du RND 2021-2025, il est clair que les résultats escomptés seront atteints, si toutefois les différents axes mentionnés sont exécutés.

« Si les politiques publiques sont bien conduites à travers ces axes, je suis convaincu que nous parviendrons à concrétiser l’objectif global fixé qui est de rétablir la sécurité et la paix, de renforcer la résilience de la nation et de transformer en profondeur l’économie burkinabè, afin de générer une croissance forte, inclusive et durable », a-t-il estimé.

En fixant ce cap, dit le Premier ministre, le nouveau référentiel de développement propose des mesures concrètes de rétablissement durable de la sécurité, de la paix et du légendaire vivre-ensemble des Burkinabè.

Vu l’importance du RND 2021-2025, Christophe Marie Joseph Dabiré dit attendre des participants, des contributions techniques pouvant toujours perfectionner le document.

Théophile P. Kaboré/Ouaganews.net

Articles similaires

Incendie Cabinet Me Farama : le MBDHP lance un appel de soutien à l’avocat de la veuve et de l’orphelin

Ouaganews

Burkina/Rentrée gouvernementale : Roch Kaboré exhorte les ministres à répondre aux attentes des populations

Ouaganews

Burkina/CSC : 18 organes de presse épinglés dont la RTB et RFI

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.