OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

1ère session du CCFD : la technologie USSD et les Fintechs au menu des échanges

Le 5 Juillet 2022, il s’est tenue la première session au titre de l’année du Cadre de concertation sur la finance digitale (CCFD) sur le thème : « La finance digitale, un outil d’accélération de l’inclusion financière. Elle a été présidée par Dr Séglaro Abel Somé, ministre en charge des finances et en présence de Mme Aminata Zerbo/Sabané, ministre en charge de la transition digitale.

 Au cours de cette session, les membres du CCFD vont se sont pencher sur l’ouverture du Service supplémentaire pour les données non structurées (USSD en anglais) et la contribution des FinTechs à la promotion de l’inclusion financière.

L’USSD étant un service de communication électronique offert par les opérateurs de réseau de téléphonie qui permet d’effectuer des paiements par téléphone mobile. Toutefois, l’ouverture du code USSD se faisant toujours attendre, l’émergence et le développement des Fintechs se présentent comme une alternative qui pourrait contribuer à l’inclusion financière des populations. Les Fintechs sont des entreprises qui développent une technologie numérique innovante et cherchent à proposer des services financiers plus efficaces et à moindre coût.

Le CCFD est un cadre qui a été mis en place pour fédérer les différents intervenants du secteur de l’inclusion financière et favoriser l’offre et l’utilisation des services financiers digitaux. C’est un cadre exclusivement dédié au dialogue et aux échanges sur les thématiques en rapport avec l’expansion de la finance digitale au Burkina Faso. Il est présidé par le ministre en charge des finances comme vice-président, le ministre en charge de la Transition.

ATM/OuagaNews

Articles similaires

Chine Express : Relations sino-burkinabè

Ouaganews

Burkina/Drame de Banlo : le comble de l’intolérance

Ouaganews

Guinée-Bissau/Burkina : le président Umaro Sissoco Embalo exprime sa solidarité au peuple burkinabè

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.