OUAGANEWS
A la Une Politique

Burkina/APMP : inondations, insécurité, élections couplées…passées en revue

Le jeudi 17 septembre 2020, l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a animé un point de presse, le jeudi 17 septembre 2020, pour se prononcer sur la saison hivernale et son corollaire de sinistres, la pandémie de la COVID-19, la question sécuritaire, les élections couplées du 22 novembre 2020 et appeler au soutien à la candidature du président Roch Marc Christian Kaboré.

L’ensemble des partis et formations politiques de la majorité présidentielle soutient la candidature de Roch Marc Christian Kaboré à la présidentielle de novembre 2020. Telle a été l’information principale livrée aux hommes des médias. Dans une déclaration, l’ensemble des partis de la majorité présidentielle s’est engagé à se donner « les moyens politiques et légaux » pour une victoire éclatante de son candidat commun qu’est Roch Marc Christian Kaboré et lui assurer une majorité confortable à l’Assemblée nationale.

S’agissant de la campagne hivernale, l’APMP s’est félicité de la pluviométrie abondante qui augure de bonnes récoltes et de l’atteinte des prévisions des 5 millions 670 mille tonnes de céréales attendues. Toutefois, elle a déploré les dommages enregistrés sur toute l’étendue du territoire national, du fait des inondations qui ont engendré de nombreux sinistrés et 13 morts.

Pour ce faire, l’APMP s’est inclinée devant la mémoire des disparus. L’APMP a saisi l’occasion pour féliciter la prompte réaction du gouvernement face à cette catastrophe naturelle. Elle a salué la mesure du prédisent du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui a déclaré l’état de catastrophe naturelle, chose qui a permis la mobilisation de 5 milliards de FCFA pour la prise en charge des sinistrés et l’appel à la solidarité nationale.

Pour ce qui est de la pandémie de la COVID-19, l’APMP a déploré la résurgence de la maladie au Burkina Faso,  et appelé les autorités, la population, notamment les élèves et les étudiants, à l’occasion de la rentrée des classes, à faire preuve de discipline, en observant les mesures-barrières. L’APMP a traduit ses encouragements au personnel de santé et à tous les acteurs du domaine.

L’APMP a salué les victoires enregistrées par les Forces de défense et de sécurité (FDS) mais, elle n’a pas occulté la complexification de la situation avec les récents évènements au Mali. D’ores et déjà, l’APMP s’est réjouie du retour de la police nationale à Djibo. Elle a noté avec satisfaction tout l’accompagnement que le gouvernement apporte aux FDS sur le terrain, aux familles des victimes et aux nombreux blessés.

En ce qui concerne les élections du 22 novembre prochain, les partis de la majorité présidentielle ont salué l’engagement de tous les partis politiques et les acteurs de la société civile qui œuvrent à ce que triomphe l’esprit républicain et à la tenue sereine des scrutins. Elle a aussi félicité la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour tous les efforts déployés dans l’organisation en cours des échéances électorales du 22  novembre 2020. Elle a par ailleurs, salué la transparence qui accompagne le processus qui devra aboutir à l’audit du fichier électoral.

Grace N. Zampaligré

Articles similaires

Gouvernance : le Premier ministre dans les Hauts-Bassins

Ouaganews

UPC/Kadiogo : « les vraies raisons de la démission de Nathanaël Ouédraogo »

Ouaganews

Elections présidentielle et législatives : la mission de la CEN-SAD salue leur bon déroulement

Ouaganews

Laisser un commentaire