OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : excédent de la balance commerciale au 1er trimestre 2022

Selon l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD), la Balance commerciale (BC) du Burkina est excédentaire au 1er trimestre 2022. Les termes de l’échange se sont améliorés et la couverture des dépenses d’importations par les recettes d’exportations connaît une hausse au même trimestre. Mais il y a un faible gain des exportations tiré des produits nationaux.

 La BC, différence entre la valeur de ses exportations de marchandises et celle des importations de marchandises, est de 41,4 milliards de FCFA au 1er trimestre 2022. Elle s’est améliorée de 172,7% par rapport à son niveau du 4ème trimestre 2022, mais en hausse de 79,4% par rapport à la même période en 2020. Cette amélioration de la balance commerciale est due à une hausse des exportations (+7,8%) combinée à une baisse des importations (-5,3%).

La couverture des dépenses d’importations par les recettes d’exportations connaît une hausse au premier trimestre 2022. En effet, son indicateur est passé de 92,7% au 4ème trimestre 2021 à 105,6% au 1er trimestre 2022. Autrement dit, les importations sont couvertes par les recettes d’exportations au premier trimestre 2022, ce qui n’était pas le cas au 3e et 4e trimestre 2021.

Selon l’INSD, la balance commerciale et le taux de couverture mettent l’accent sur l’évolution en valeur des échanges du Burkina Faso, mais il est intéressant d’analyser l’évolution des indices des termes de l’échange et les indices de gain à l’exportation pour mesurer les bénéfices tirés par le pays de ses échanges avec l’extérieur.

Au premier trimestre 2022, les termes de l’échange se sont améliorés, car son indice est de 312,0. Il est supérieur à 100 et cela veut dire maintenant qu’une même quantité de produits burkinabè permet d’acquérir une quantité plus importante de produits étrangers. Cependant, son indice a baissé de 5,4% et de 23,4% respectivement à ses niveaux du trimestre et de l’année passés.

Quant à l’indice des gains obtenus par le pays en exportant ses produits, il est de 50,6 points. Il est inférieur à 100 traduisant ainsi, un faible bénéfice. L’indice enregistre une baisse de 7,0% par rapport à son niveau du trimestre précédent et une baisse de 11,4%  par rapport à son niveau de l’année passée.

Moussa Wandaogo/OuagaNews

Articles similaires

Bon à savoir : quelle est la différence entre le marché primaire et secondaire sur le marché financier régional ?

Ouaganews

Burkina : l’ancien Premier ministre de Blaise Compaoré a créé son parti

Ouaganews

Revalorisation des pensions de la CARFO : un retraité de la CNSS dénonce cette inégalité

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.