OUAGANEWS
A la Une Politique

Burkina/MPP : Simon Compaoré décline les défis du quinquennat de Roch

Le mardi 19 janvier 2021, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), a donné une conférence de presse pour dresser le bilan des élections du 22 novembre 2020 et rappeler les défis du quinquennat 2020-2025. Simon Compaoré, président du parti au pouvoir, a confié que Zéphirin Diabré, actuel ministre en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale et lui se sont réconciliés.

« Zéphirin Diabré et moi, nous nous sommes réconciliés », a déclaré Simon Compaoré à la rencontre avec la presse. Pour lui, la leçon de réconciliation vient d’être donnée entre eux. En effet, à en croire Simon Compaoré, Zéphirin Diabré a retiré sa plainte pour « détention illégale d’arme » contre lui. Cette plainte, faut-il le rappeler, date de 2017, quand l’on voyait dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Simon Compaoré, alors ministre de la sécurité, tenant une kalachnikov dans le domicile d’un frondeur de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Une alliance que le parti au pouvoir dit accueillir avec joie.

Au cours de la rencontre, les responsables du parti au pouvoir ont invité l’ensemble des Burkinabè à la mobilisation autour des défis du pays. Ainsi, le président du MPP a indiqué que les militants sont déterminés à accompagner le président du Faso dans la mise en œuvre des dix chantiers contenus dans le programme quinquennal, intitulé « Réformer l’Etat et l’administration publique pour garantir la sécurité, la stabilité et renforcer la résilience économique du Burkina Faso »  dont le premier chantier est axé sur la sécurité et la stabilité du Burkina.

Les conférenciers (Simon Compaoré au milieu) face à la presse

Le second chantier est relatif au renforcement de la démocratie, à la réconciliation nationale, la paix et la cohésion sociale, le troisième a trait à la décentralisation et à une ouverture plus large aux régions. Le quatrième chantier consiste en la refondation, la modernisation et la professionnalisation de l’administration publique.

Le cinquième chantier vise la consolidation du bien-être social du peuple burkinabè, le sixième est consacré à l’économie du savoir et à l’école de demain. Pour le huitième chantier, il s’agira de l’amélioration du rendement du secteur privé et de relever le niveau de compétitivité de l’économie. Le neuvième chantier est relatif au développement durable. Et enfin, le dixième chantier est consacré aux défis sectoriels, a dicté le président du parti Simon Compaoré.

La situation sanitaire liée à la COVID-19 n’a pas été occultée durant les échanges.   Selon Simon Compaoré, grâce à la résilience du président du Faso et du gouvernement, notre pays a su donner les réponses aux préoccupations précitées. Mais, depuis quelques temps, la pandémie a repris du poil de la bête.« C’est le lieu pour nous de joindre notre voix à celle des autorités pour appeler les Burkinabè à la prudence et au respect des consignes sanitaires.

C’est en faisant preuve de civisme que nous contribuerons à freiner la courbe de la maladie dans notre pays », a-t-il plaidé. Il a également indiqué qu’avec l’invention du vaccin contre la COVID, et malgré son prix excessif, le gouvernement ne perd pas espoir et fera tout pour que le peuple burkinabè puisse acquérir le vaccin.

Concernant la lutte contre le terrorisme, le MPP salue la montée en puissance des FDS, conséquemment équipées ces dernières années, par les autorités burkinabè, grâce à la loi de programmation militaire. Selon Simon Compaoré, nous enregistrons des succès avec notamment, le retour progressif des personnes déplacées internes à leurs localités respectives, du fait des efforts des FDS et VDP. Cependant, nous devons toujours restés éveillés face à ce serpent de mer qu’est le terrorisme rampant dans la zone sahélo-saharienne, a-t-il conclu

P. Théophile Kabore

Articles similaires

22e anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo : des coalitions d’organisations exigent justice

Ouaganews

Malversations financières à la SOFITEX : le procureur du Faso ouvre une enquête et félicite le bimensuel Le Reporter

Ouaganews

DPG/Justice et droits humains : le PM promet de rendre la justice plus performante et accessible

Ouaganews

Laisser un commentaire