OUAGANEWS
A la UnePolitique

Candidatures aux législatives du 22 novembre 2020 : début de la réception des dossiers à la CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a débuté, ce jeudi 17 septembre 2020, à son siège à Ouagadougou, la réception des dossiers des candidatures aux législatives du 22 novembre 2020.

12 équipes mises en place pour la réception des dossiers de candidature aux législatives du 22 novembre prochain. En effet, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a lancé, ce jeudi 17 septembre 2020, à Ouagadougou, la réception des dossiers de candidature.

En parti politique ou en indépendant, les dossiers sont reçus du 17 au 22 septembre 2020, au siège de la CENI à Ouagadougou. Selon la vice-présidente de la structure, Delphine Bary/Traoré, du 17 au 21 septembre 2020, les dossiers sont reçus, tous les jours, de 8h à 16h. Elle a également précisé que pour le 22 septembre, date limite de dépôt, les dossiers seront reçus jusqu’à 23h59. Delphine Bary/Traoré a expliqué le processus de réception. « Nous allons vérifier la conformité des contenus des dossiers des partis politiques et des candidats pour complétude ou incomplétude », a-t-elle souligné.

A l’entendre, lorsque le dossier est jugé complet et reçu par l’équipe de réception, une copie de fiche verte est remise à chaque candidat. «Cependant, si le dossier comporte une fiche qu’il faut changer ou compléter, nous allons remettre une fiche jaune qui montre que le dossier est reçu, mais attend d’être complété», a-t-elle fait savoir. Qu’il soit complet ou incomplet, a poursuivi la vice-présidente de la CENI, aucun dossier ne sera retourné. Mais, ajoute-t-elle, avant la fin du dépôt, le candidat est obligé de venir compléter son dossier. La vice-présidente Bary a signalé qu’à la fin de la réception, les dossiers seront remis à la commission de validation de la CENI.

La secrétaire générale de la CENI, Ester Somé, a relevé que 12 équipes sont en place pour réceptionner les dossiers par ordre d’arrivée. Elle a soutenu que les 12 équipes, présidées chacune par un commissaire assermenté, ont été formées au processus de réception.

Tôt ce matin du 17 septembre 2020, l’Alliance travailliste pour le développement (ATD) était sur place pour déposer le dossier de ses candidats. Selon la coordonnatrice du parti, Diamila Ouédraogo, c’est un honneur pour leur parti de prendre part aux législatives du 22 novembre et aussi, d’être le premier parti à déposer ses candidatures. «Nous avons 18 candidats dont neuf femmes et neuf hommes », a-t-elle mentionné. Pour la coordonnatrice de l’ATD, le processus de dépôt est lent. Cependant, elle a trouvé que cette lenteur est normale parce qu’«il faut un contrôle bien approfondi pour éviter des erreurs». Du reste, la CENI a 6 jours pour recevoir les dossiers des candidats aux législatives du 22 novembre 2020.

Lasso SAMA

Articles similaires

ASCE-LC : le contrôleur général d’Etat Philippe Néri K. Nion prête serment

Ouaganews

Burkina : l’ancienne ministre Rosine Sori-Coulibaly lance son Mouvement

Ouaganews

Centrafrique/Présidentielle : l’intransigeance patriotique de Touadéra

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.