OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Douane du Burkina : le nouveau DG des « gabelous », Adama Nana, installé

Le nouveau Directeur général (DG) des douanes, Adama Nana, nommé en conseil des ministres du 18 mars 2022 a été officiellement installé dans ses fonctions par le ministre en charge des finances, Seglaro Abel Somé ce 1er avril 2022, à Ouagadougou au siège de la Direction générale des douanes (DGD). Il remplace Elie Kalkoumdo qui aurait passé plus de 2 ans à la tête de cette direction générale.

Dans son discours de prise de fonction, le nouveau DG des douanes a témoigné toute sa reconnaissance aux plus hautes autorités du pays, en particulier à son ministre de tutelle, Dr Seglaro Abel Somé qui a placé sa confiance en lui. Il dit mesurer l’ampleur de sa mission et prend l’engagement d’honorer cette confiance par chaque acte qu’il posera.

Il a promis de travailler en synergie avec toutes les parties prenantes (usagers et personnel). Il en a appelé à l’engagement du personnel et les a invité à avoir comme boussole, l’intérêt général. Il a aussi rendu un hommage à son prédécesseur pour ses qualités humaines et managériales.

Le nouveau DG des « gabelous » a occupé plusieurs postes dans la douane depuis sa sortie de l’Ecole nationale des douanes (END) en 1997. A sa sortie de l’END, il a entamé sa carrière comme vérificateur au bureau des douanes de Ouaga route et à Bobo-gare.

Il a aussi servi comme chef du bureau des douanes de Nadiagou dans la région de l’Est et à Niangoloko dans la région des Cascades. Comme premier responsable, il a été directeur régional des douanes de l’Est et du Centre et du poste stratégique au niveau des douanes, directeur de la législation et de la réglementation.

La DGD est une structure centrale du Ministère en charge de l’économie, des finances et de la prospective chargée de l’élaboration et de l’application de la législation douanière et de la perception des droits et taxes y afférents. En 2021, elle a collecté 696,06 milliards de francs CFA au profit du budget de l’Etat. En 2022, il est attendu de cette régie de recette le montant d’environ 772 milliards FCFA.

Adélaïde Tenin Mana/OuagaNews

Articles similaires

Burkina : baisse de 12,6% de la production d’or fin en mars

Ouaganews

Footballeur professionnel et reconversion : « La jeune génération de footballeurs burkinabè gagnerait à faire des placements judicieux », Mamadou Dossama, président de l’ASAF-BF

Ouaganews

Burkina : hausse de 2,77% du nombre de PDI à fin avril 2022

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.