OUAGANEWS
A la UneCulture

FESPACO 2023 : quelles perspectives dans un contexte socio-sécuritaire difficile ?

Le comité d’organisation du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), a animé une conférence de presse, en présence de la ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, Valérie Kaboré ce mardi 19 juillet 2022 à Ouagadougou. C’est en effet avec le thème, « Cinéma d’Afrique et culture de la paix » que se tiendra la 28ème édition du FESPACO.   

C’est 1 132 films inscrits dont 102 burkinabè avec 409 séances de projection  à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso qui sont attendus à l’édition du FESPACO 2023, que se tiendra du 25 février au 4 mars 2023.

Valérie Kaboré, ministre en charge de la culture

« Notre pays traverse certes, des moments difficiles avec les situations sécuritaire, sanitaire et socio-politique que vous connaissez. Cependant, je puis vous assurer que le Burkina Faso, de par ses valeurs de détermination, de courage, et de ténacité, d’intégrité, mettra tout en œuvre pour offrir une fois de plus aux professionnels du cinéma, ainsi qu’aux cinéphiles, cet espace de rencontre et d’échange pour le développement  de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel. », a déclaré Valérie Kaboré, ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme

Pour cette 28ème édition en préparation, des innovations ont été constatées avec la mise en place du FESPACO-pro constitué du Yennega Academy, Yennenga postproduction et Yennenga connexion. Des innovations qui, selon madame la ministre de la culture et des arts viendront renforcer le rôle du FESPACO dans la promotion et la diffusion du cinéma africain, à travers le monde et à améliorer l’apport des professionnels au développement des cinémas d’Afrique et de sa diaspora et du monde.

La conférence de presse s’est déroulée en présence du délégué général du Fespaco, Moussa Alex Sawadogo

En outre, on trouve un comité de sélection mixte et équilibré de quatre hommes et quatre femmes issus des quatre coins du continent. Le budget réservé  au palmarès officiel et aux prix spéciaux est d’environ de 120 millions de francs CFA.

Par ailleurs, en ce qui concerne le bilan de l’édition 2021, il est satisfaisant dans son ensemble avec un record de participation de 12 414 accrédités, toutes catégories confondues.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Affaire d’enrôlement à Ziniaré : Vincent Dabilgou du NTD dément

Ouaganews

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 28 avril 2021

Ouaganews

CAN 2021 : à 24 h de la compétition, 5 Etalons testés positifs à la Covid

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.