OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Finances publiques : Qu’est-ce que le marché des titres public de l’UEMOA ?

Le Trésor public du Burkina Faso, comme ceux des autres pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), émet régulièrement des Bons et obligations assimilables du Trésor (BOAT) sur le Marchés des titres publics (MTP).  Ouaganews vous apporte quelques éclaircissements.

 Qu’est-ce que le MTP ?

 Le MTP est un marché financier régional qui représente un lieu de rencontre entre la demande et l’offre de capitaux dédié exclusivement à la mobilisation des financements des 8 Etats membres de l’UEMOA :  Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Quels sont les différents acteurs du MTP ? 

Ce sont  les émetteurs, les investisseurs, les intermédiaires de marché et les partenaires.

Les émetteurs sont des agents économiques avec des besoins de financement et proposent des titres à des investisseurs. Il s’agit des Etats membres de l’UEMOA.

Les investisseurs sont les agents économiques qui ont des excédents de financement et désireux de faire des placements rentables et diversifier leurs portefeuilles d’investissement. Ce sont généralement des personnes physiques, des compagnies d’assurances, des sociétés de gestion d’Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), des caisses de retraite, des entreprises.

Les intermédiaires de marché sont l’ensemble des banques et des Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI) agréées au sein de la zone UEMOA par lesquelles les investisseurs doivent obligatoirement passer pour soumissionner à une émission sur le MTP.

Les partenaires sont des facilitateurs des échanges entre parties. Ce sont des structures d’appui qui assurent la régulation et la promotion du marché régional en élaborant, mettant à jour le cadre réglementaire et assistent les Etats et les investisseurs. Ce sont l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA)-Titres, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).

Comment fonctionne le MTP ?

Les titres émis par les Etats sur le MTP se font par voie d’adjudication. L’adjudication est un système de vente aux enchères garantissant la transparence du processus. Elle peut être ouverte ou ciblée. Elle est ouverte lorsque tous les participants directs peuvent enchérir sur des titres émis et les proposer par la suite aux investisseurs.

Elle est ciblée, si elle n’est réservée qu’aux spécialistes en valeur du Trésor (SVT) qui sont autorisés à soumissionner pour l’acquisition de titres et les investisseurs pourront par la suite, souscrire à ces titres exclusivement par l’intermédiaire des SVT. Certaines banques et SGI ont le statut additionnel de SVT agréés par les Trésors publics des Etats membres comme partenaires privilégiés, mais non-exclusifs d’un ou de plusieurs Etats.

Quels sont les avantages du MTP ?

 Le MTP est très attractif, car offrant aux investisseurs une qualité de signature des Etats constituant l’Union, une diversité des instruments proposés, une diversité des maturités proposées et un retour sur investissement systématique, grâce à une fiscalité avantageuse et aucun défaut de paiement.

Moussa Wandaogo /OuagaNews

Source : UMOA-Titres

Articles similaires

Burkina/secteur financier : l’ITFC accorde 20 millions d’euros à Coris Bank International pour le financement des PME

Ouaganews

CPI : La chambre d’appel confirme l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Ouaganews

UNOWAS-CEDEAO : une mission conjointe pour évaluer la situation du Burkina ce lundi

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.