OUAGANEWS
A la UneParlons-en

Macky Sall à Moscou : pour prévenir une catastrophe humanitaire en Afrique

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine (UA) et le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, se rendent ce jeudi 2 juin 2022 à Moscou pour un séjour de 48 heures.

Selon la présidence sénégalaise, le président va en Russie pour « contribuer à l’accalmie dans la guerre en Ukraine » et « à la libération des stocks de céréales et de fertilisants dont le blocage affecte particulièrement les pays africains ». Si l’on peut dans une certaine mesure, s’attendre à ce que les lignes bougent pour le second motif du séjour en Russie, il serait illusoire de croire que Vladimir Poutine fléchira dans sa volonté d’envahir l’Ukraine.

L’homme fort du Kremlin, qui n’en fait qu’à sa tête, est convaincu de son rêve de tsar du 21e siècle et nul ne saurait l’empêcher de le réaliser. Face à la famine qui menace l’Afrique à cause des céréales comme le blé et les fertilisants bloqués en Ukraine, le président en exercice de l’UA a cru bon d’aller discuter avec Poutine.

Même si le chef de l’Etat sénégalais souhaite que les armes se taisent en Ukraine une fois pour toutes, il est tout de même conscient que c’est une gageure, d’autant plus que Poutine, au-delà de son but de mettre l’Ukraine dans son giron, fait un pied-de-nez à l’Union européenne et aux Etats-Unis en envahissant son voisin. D’où son indifférence aux interpellations de l’ONU, depuis le début de la guerre, un 24 février 2022.

Au fond, Macky Sall se rend en Russie pour espérer le déblocage des céréales en Ukraine. Tous les signaux sont alarmants quant à une crise alimentaire évidente sur le continent africain et il est tout à fait logique de tenter d’en réduire les effets.

Ce sont donc des raisons humanitaires qui motivent au fond le déplacement du président en exercice de l’UA à Moscou que des prétentions à vouloir jouer les faiseurs de paix. Plaider auprès de Poutine afin que celui-ci se résolve à permettre à l’Ukraine de libérer les stocks de céréales bloqués dans les ports ukrainiens à cause de la guerre, c’est le motif réel de ce voyage.

La fin de l’invasion de l’Ukraine sera décidée selon le bon vouloir de Poutine étreint par une obsession de grandeur. Saura-t-il être à l’écoute de son interlocuteur africain afin de parer à l’imminence d’une crise humanitaire ? Vladimir Poutine se fera-t-il une raison à l’issue de son tête-à-tête avec Macky Sall pour faire taire les armes en Ukraine ? Rien n’est moins sûr !

En tous les cas, le président en exercice de l’UA aura au moins eu le mérite d’avoir essayé quelque chose. Par-delà les enjeux qui sous-tendent l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Poutine devrait avoir la décence d’œuvrer au déblocage des céréales et des fertilisants, pour éviter d’autres catastrophes. Nul ne sait ! Peut-être pour une fois, sa carapace impénétrable sera perméable au cri du cœur de Macky Sall.

Ahmadou Bayala/OuagaNews

Articles similaires

Transparence budgétaire : le Burkina cité en exemple par le département américain

Ouaganews

FBF : des marchés de plus de plus 93 millions octroyés à un membre du comité exécutif

Ouaganews

Financement du développement : le FONAFI au service des groupes vulnérables

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.