OUAGANEWS
A la UneSociété

Ouagadougou : des explosifs saisis, présentés à la presse

La Coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF) a animé un point de presse ce 31 mars 2022, à Ouagadougou, pour présenter aux hommes des médias, des produits de contrebande saisis.

C’est au total, 1885 détonateurs électriques et pyrotechniques, 4353 dynamites, 66 rouleaux de cordeaux détonants, 15 sacs de 80kg chacun de nitrate d’ammonium, 1 sac d’hydroxyde de sodium, 25 sacs de charbon actif, 698 cartons d’amphétamines, de produits pharmaceutiques, d’équipements et de consommables biomédicaux de contrebande. Ce sont là, les produits dont le coût varie entre 300 millions pour les produits pharmaceutiques et environ 40 millions pour les produits explosifs saisis par la Coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF).

Cela a été possible, grâce à une information parvenue à la CNLF le 1er mars 2022, selon laquelle des matières explosives seraient stockées dans une cour d’habitation et des amphétamines dans un immeuble dans les environs du marché de Sankariaré.

«Ce qui nous amène à ce point de presse, c’est essentiellement les produits explosifs. », a indiqué Valentin Marius Rayinsé, coordonnateur de la CNLF

Pour la CNLF, ce type de dépôt illégal et clandestin constitue une menace réelle à la vie des personnes, du fait de la densité de la population dans cette partie de la capitale.

« Nous saisissons cette occasion pour lancer un appel à la dénonciation de l’entreposage de ce type de produits dans les maisons d’habitation et leurs environs, car la période de canicule qui s’installe est un moment favorable à l’explosion de ces matières. », poursuit Valentin Marius Rayinse.

A noter que l’unité de police judiciaire en charge de l’enquête a pu interpeller une personne en lien avec cette affaire qu’elle a déférée au parquet du Tribunal de grande instance de Ouaga I pour qu’elle réponde de ses actes.

Par ailleurs, la CNLF remercie le commandant du génie militaire et son équipe, la brigade anti-criminalité et les populations de leur soutien qui a permis de réussir cette opération sans incident. Elle invite la population à la collaboration, en dénonçant tout acte de fraude.

Ahoua KIENDREBEOGO

(Stagiaire)/ OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina : hausse de l’IHPC de 0,9% à fin juillet 2022

Ouaganews

Rapport d’Oxfam : les deux tiers des richesses mondiales produites ont été captées par les 1% les plus riches

Ouaganews

Burkina/Fonction publique : le plan de carrière pour les emplois structurants matérialisé

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.