OUAGANEWS
A la Une Politique

Point de presse du CFOP : « le MPP délivre gratuitement des CNIB »

Le 30 juin 2020 à Ouagadougou, le Chef de file de l’opposition politique au Burkina (CFOP) a tenu son traditionnel  point de presse, au siège de l’institution. Avec comme points saillants : les 300 ambulances  acquises au profit des communes du Burkina, l’entretien  audio supposé être celui de Adama Kanazoé et l’opération d’enrôlement en cours à Ouagadougou et à Bobo- Dioulasso.

S’agissant du premier point, à savoir les ambulances acquises au profit des communes du Burkina estampillées à l’éffigie du Président du Faso, l’opposition politique dénonce « une escroquerie politique orchestrée par le MPP (Mouvement du peuple et du progrès) et ses alliés, puisque les fonds servant à l’achat des ambulances ne proviennent  pas de la poche de Roch Marc Christian Kaboré. Pire, le Courrier confidentie,l dans sa dernière parution, parle d’un PPP (Partenariat-public-privé) en crédit-bail auprès de Fidelis Finance, Raynal Assurance et Diacfa) avec les mêmes acteurs impliqués dans l’affaire des 77 véhicules achetés par la mairie de Ouagadougou. Donc, des ambulances aussi, que le contribuable burkinabè doit rembourser et l’ASCE-LC (Autorité supérieure de contrôle d’Etat-Lutte contre la corruption) doit se saisir du dossier.

L’entretien audio attribué à Adama Kanazoé, conseiller spécial du président du Faso, a aussi retenu l’attention du CFOP. « A écouter la conversation, il s’agit d’un marché de piste rurale dans la région du Centre-Nord, obtenu par des manœuvres illégales du sieur Kanazoé », a précisé Alphone Marie Ouédraogo, président de l’Union pour la renaissance dépocratique /Parti sankariste (UDR/MS) et de dire que ce nouveau scandale vient montrer, une fois de plus, « le pillage à grande échelle des maigres ressources du Burkina » et Adama Kanazoé et son complice doivent être poursuivis pour corruption, concussion et enrichissement illicite. Quant à l’opération d’enrôlement à Ouagadougou et Bobo- Dioulasso, l’animateur du point de presse dénonce une « mise en place d’équipes de faiseurs de CNIB », accompagnés des délégués MPP qui délivrent « gratuitement » des pièces d’identité à des personnes convoyées par des bus dans les centres d’enrôlement ».

Adelaïde Mana

Ouaganews.net

Articles similaires

Congo-Brazzaville : une élection pliée d’avance

Ouaganews

Programme un étudiant, un ordinateur : environ 15 000 étudiants en seront bénéficiaires cette année

Ouaganews

Burkina/Attaque d’une ambulance à Djibo : 6 morts selon le gouvernement

Ouaganews

Laisser un commentaire