OUAGANEWS
A la Une Politique

Réconciliation nationale : Mgr Paul Ouédraogo et les membres de la CNRN chez Zéph

Le ministre d’Etat de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Zéphirin Diabré, a accordé une audience à Mgr Paul Ouédraogo et aux membres de la Commission nationale de la réconciliation et des réformes (CNRN) ce lundi 15 février 2021, à Ouagadougou.  Les échanges ont porté sur la question de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale au Burkina Faso.

Depuis sa nomination au Ministère de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré ne cesse de s’entretenir avec les différents acteurs qui militent pour la paix au Burkina. En effet, ce lundi, Zéphirin Diabré   a eu plus de deux heures d’entretien, avec les membres de la Commission nationale de la réconciliation et des réformes (CNRN) à son ministère sis à Ouaga 2 000. Les échanges ont principalement, porté sur la question de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale au Burkina Faso.

Mgr Paul Ouédraogo face à la presse après l’audience

A la sortie de la rencontre, le président de la CNRN, Mgr Paul Ouédraogo, a confié que le ministre de la réconciliation nationale a voulu les rencontrer pour les entendre, quant au rôle qu’a joué leur commission, pendant la transition de 2015. Ainsi, Mgr Paul Ouédraogo a affirmé que sa commission a demandé au ministre, la création d’une autre structure, d’un secrétariat technique chargé du suivi de la mise en application des réformes qu’ils ont préconisées. Car selon lui, le travail qui leur avait été confié est à son terme.

« Nous avons fini notre travail, parce qu’on avait donné cinq mois pour le travail, au bout desquels on a été obligé d’ajouter un sixième mois », a-t-il affirmé, avant d’ajouter qu’ils ont plus de 5 000 dossiers dans leur service.

Il a relevé que la commission n’avait fait qu’enregistrer les dossiers, sans les traiter. Donc, il fallait une structure pour le traitement des dossiers. C’est ainsi que la commission avait suggéré la création du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN).

P. Théophile KABORE

Articles similaires

Syndicats du Burkina : grève générale les 8 et 9 juillet 2020

Ouaganews

Elections présidentielle et législatives : la mission de la CEN-SAD salue leur bon déroulement

Ouaganews

Etats-Unis/Investiture de Joe Biden : et l’espoir renaît !

Ouaganews

Laisser un commentaire