OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

30ème AG-SE : les états financiers de 22 entreprises publiques passés au peigne fin

La 30ème session de l’Assemblée générale des Sociétés d’Etat (AG-SE) a ouvert ses travaux, dans la matinée de ce jeudi 23 juin 2022, à Ouagadougou. Durant 48 heures, 22 entreprises sont appelées à rendre compte de leur gestion, au titre de l’exercice 2021. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Premier ministre, Albert Ouédraogo, président par délégation de l’AG-SE, représentant le Président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président de ladite assemblée.

Elles sont au nombre de 22 entreprises dont 19 sociétés d’Etat et 3 établissements de prévoyance sociale qui se prêtent à l’exercice annuel de redevabilité qu’impose l’AG-SE. Cette session va permettre d’examiner pendant 2 jours, non seulement les états financiers des entreprises publiques au titre de l’exercice 2021, mais également de faire l’état de la mise en œuvre des recommandations de cette instance.

A l’ouverture des travaux, le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a indiqué que vu le contexte économique national difficile marqué par l’insécurité, les entreprises publiques ont été résilientes. En effet, le chiffre d’affaires cumulé des entreprises publiques est fixé à 1 643 milliards en 2021, soit une hausse de 19,26% par rapport à son niveau de 2020.

La contribution directe au budget de l’Etat de ces entreprises est de 375,6 milliards de F CFA en 2021, 1/5ème des recettes budgétaires de l’Etat et en hausse de 18,07%. Le résultat net consolidé s’est établi à 232 milliards 573 millions de FCFA en 2021 en hausse de 19,69%. Les entreprises publiques ont enregistré au total, 9 953 agents en 2021.

Nonobstant ces résultats positifs, le chef du gouvernement n’a pas perdu de vue le fait que quelques-unes de ces sociétés publiques connaissent des difficultés. En effet, il est ressorti que 3 sociétés d’Etat ont été déficitaires en 2021.

Il s’agit de l’Agence de conseil et de maîtrise d’ouvrage déléguée en bâtiment et aménagement urbain (ACOMOD-Burkina), de la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB) et de la Société nationale de l’aménagement des terres et de l’équipement rural (SONATER) qui ont un déficit cumulé de 1,493 milliard de F CFA.

C’est la raison pour laquelle, le PM a exhorté que des mesures idoines doivent être prises, à l’effet d’accroître la résilience des sociétés d’Etat face aux chocs, aussi bien endogènes qu’exogènes. Du reste, il a exhorté les organes d’administration et de gestion, à s’investir davantage pour une meilleure gouvernance, en vue d’une amélioration continue des performances de nos sociétés.

En cela, il a estimé que l’élaboration et l’instauration des états financiers intermédiaires au sein des entreprises publiques, pourrait être un complément utile au dispositif de gouvernance.

Moussa Wandaogo/OuagaNews

Articles similaires

9e TAC CI-BF : le volume des échanges franchit la barre des 350 milliards de FCFA

Ouaganews

Burkina : l’UPC quitte l’opposition

Ouaganews

Nigeria/Terrorisme : Abubacar Shekau de Boko Haram serait mort ou blessé

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.