OUAGANEWS
A la UneSociété

Autonomisation des jeunes : sortie de la VIème promotion du cabinet Wake up now

La VIème promotion du cabinet Wake up now a fait sa sortie ce dimanche 5 novembre 2022 à Ouagadougou. La formation entre dans le cadre du programme d’intérêt commun au métier de formateur professionnel pour l’autonomisation des jeunes.

Renforcer la capacité des jeunes à l’autoemploi est ce que le cabinet Wake up now réalise depuis quelques années, afin de réduire le taux de chômage. En effet, le programme d’intérêt commun qui est un programme social du cabinet, aide les universitaires, les non-scolaires, les professionnels et les retraités, en les formant au métier de coaching en développement personnel.

« La certification au métier de formateur professionnel est un des projets qui consiste à outiller les jeunes diplômés en quête d’emploi à avoir un emploi, tel que le métier de formateur en développement personnel et entreprenariat. Ce métier de nos jours, est prometteur, au vu de sa demande sur le marché. »

La formation de ces personnes leur certifie au métier de formateur professionnel et cela, en trois mois. Pour cette promotion, la durée de la formation a été d’environ 10 mois. Ainsi, pour ces impétrants en coaching, elle a été pour eux, une satisfaction et ils comptent s’en servir dans leur futur métier de formateur.

« On a un sentiment positif pour la formation qu’on a reçue. C’était prévu pour trois mois, et elle a duré à peu près dix mois, mais on ressort vraiment heureux, et confiants des capacités que nous avons reçues. Le contenu était satisfaisant, car on arrivait à joindre la théorie à la pratique.

Nous avons eu un appui conséquent qui nous a permis de ressortir aguerris et nous sommes confiants pour la suite des activités de notre vie de futur formateur qui s’annonce reluisante et très belle. », a fait comprendre Arthur Ganamé, délégué et participant à la formation.

Par conséquent, l’initiateur de ce programme lance un appel aux jeunes à s’intéresser à de pareilles formations, notamment celles certifiantes, afin d’ajouter des compétences spécifiques à celles académiques.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina/ présidentielle 2020 : 14 candidats retenus sur 23 par la CENI

Ouaganews

Ouagadougou/Première réunion du CTS de Planet Gold-Burkina Faso : le plan d’activités présenté

Ouaganews

Drame de Solhan: la CNDH condamne et interpelle encore le gouvernement

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.