OUAGANEWS
A la UneCulture

[ #Burkina ] 20e édition de la SNC : faire de la culture le ferment de notre unité face à l’adversité

Le président de la Transition, chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré a procédé, ce samedi  29 avril 2023, en fin d’après-midi, au lancement officiel de la 20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC). C’est par trois coups de gong que le chef de l’Etat a donné le top de départ d’une semaine de compétitions culturelles dans la ville de Sya.

Placée sous le thème « Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale », cette 20e biennale de la culture burkinabè est la traduction de la volonté des plus hautes autorités de s’appuyer sur nos valeurs culturelles pour renforcer notre capacité de résilience et notre nécessaire unité face aux défis sécuritaire et humanitaire de notre Nation.

Pour le ministre de la Communication, de la culture, des arts et du tourisme, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, « l’organisation de cette édition de la SNC montre que notre pays reste debout dans la résilience (…), que le Burkina reste debout par sa détermination à combattre et à vaincre les forces obscurantistes ».

Et « réunir la communauté culturelle dans toute sa diversité pour célébrer la biennale revient à magnifier les idéaux et les valeurs qui permettent de renouer avec l’histoire de notre pays », a-t-il soutenu.

Pour le président de la délégation spéciale de la ville de Bobo-Dioulasso, Adama Bidiga, cette biennale, au-delà de la promotion de notre culture, est « un véritable instrument de développement de la ville de Bobo-Dioulasso ». Il a donc traduit toute la gratitude des habitants de la municipalité de Sya aux plus hautes autorités pour la tenue de la présente édition en dépit du contexte sécuritaire difficile.

Le parrain de la 20e édition de la SNC, Al Hassane Sienou, par ailleurs président de la chambre de commerce et d’industrie des Hauts-Bassins, a remercié le chef de l’Etat et les organisateurs pour le choix d’un opérateur économique pour parrainer une manifestation culturelle d’une telle envergure, un choix qui « honore tout le secteur privé de notre pays ».

Le ministre en charge de la culture a salué la présence de la forte délégation de la République de Guinée, pays invité d’honneur de cette 20e SNC. « La présence de personnalités et d’artistes venus de la Guinée, nous conforte dans notre conviction que la culture ne connait pas de frontières, qu’elle unit les communautés, les peuples et les nations », a soutenu le ministre Ouédraogo.

Cette édition de la SNC, connaît des innovations majeures avec notamment la mise en valeur du tourisme, le retour de la diaspora burkinabè de Côte-d’Ivoire en compétition dans les arts de la scène, la participation des Trésors humains vivants pour animer des panels et des ateliers pour enfants et l’intégration du numérique dans la billetterie.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

 

Articles similaires

Burkina : l’Américaine Suellen Tennyson libérée après 4 mois de captivité à Yalgo (AIB)

Ouaganews

2e Forum économique et humanitaire : pour un approfondissement de la coopération entre l’#Afrique et la #Russie

Ouaganews

Burkina/prochain gouvernement : Roch Kaboré n’a plus droit à l’erreur

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.