OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : baisse des exportations de l’or de 8,1% au 1er trimestre 2022

OuagaNews.net a consulté la note trimestrielle sur les Statistiques du commerce extérieur (SCE) du Burkina au 31 mars 2022 que l’Institut national de statistique et de la démographie (INSD) vient de publier au mois de mai 2022. Les ventes de marchandises du pays à l’extérieur, encore appelées exportations se sont fixées à 782,6 milliards francs CFA au 1er trimestre 2022, soit une hausse de 7,8% par rapport au 4ème trimestre 2021. En quantité, elles sont passées de 416,6 mille tonnes à 688,1 mille tonnes entre les 2 périodes, soit une hausse de 62,5%. Par rapport à l’année passée à la même période, les hausses des exportations en valeur et en quantité sont respectivement de 4,5% et de 32,5%.

 Les ventes à l’extérieur sont toujours dominées par l’or et le coton qui représentent 82,3% des exportations du Burkina. Elles ont fortement influencé le niveau global des exportations du trimestre. La dynamique globale des exportations a été aussi soutenue par la hausse des prix des graines et fruits oléagineux (3,5%) et des fruits (à l’exception des fruits oléagineux) frais ou secs (2,3%), au cours du 1er trimestre 2022.

L’or reste toujours le principal produit exporté et représente 67,1% des exportations en valeur du 1er trimestre 2022. Ces exportations ont connu néanmoins, une baisse trimestrielle de 8,1%. Il faut noter, au cours du 1er trimestre 2022, la baisse de la production d’or au Burkina, suite à la suspension des activités de 2 mines (Samtenga et Bouere) et à l’arrêt des activités de la mine de Burkina Mining Company (BMC) pour raison d’insécurité.

L’or est suivi du coton qui représente 17,2% des recettes d’exportations au 1er trimestre 2022. Les exportations de coton sont passées de 62,2 milliards au 4ème trimestre 2021 à 134,6 milliards au 1er trimestre 2022, soit une hausse de 116,3%. Cette progression importante de ces exportations est due essentiellement à la reprise de la production de la fibre de coton, au cours du trimestre, inhérente au caractère saisonnier de l’activité d’égrainage de coton.

Comme à l’accoutumée, la Suisse est de loin la principale destination des exportations du Burkina au premier trimestre 2022. Elle reçoit à elle seule 70,8% des exportations du pays en valeur. Elle est suivie de la Côte d’Ivoire (4,5%), de la France (3,6%), du Mali (3,0%) et de Singapour (2,5%).

Au 1er trimestre 2022, les exportations vers l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) s’élèvent à 73,4 milliards de FCFA, soit 9,4% des exportations totales du pays. La première destination des marchandises est la Côte d’Ivoire qui absorbe à elle seule 48,4%, suivie du Mali (31,7%). Pour l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), c’est encore la Côte d’Ivoire qui reçoit à elle seule 42,7%, suivie du Mali (27,9%).

Moussa Wandaogo /OuagaNews

Articles similaires

Gouvernement de combat de Me Kyelem : au travail !

Ouaganews

Burkina : 4 entreprises publiques doivent régulariser leurs prises de participation dans le capital social d’autres entreprises

Ouaganews

3e édition du CODESP : un nouveau contrat pour un partenariat plus dynamique

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.