OUAGANEWS
A la UneSociété

[#Burkina] Centre-Nord : des leaders religieux et coutumiers ont communié pour un retour de la paix dans la région

C’est sous l’égide de sa Majesté Naaba Sigri, Dima de Boussouma, de El Hadj Abdoul Rasmané Sana, président de l’Association Paspaongo, du cardinal Philippe Ouédraogo, président d’honneur, de la communauté musulmane, du Pasteur Théodore Sawadogo et des autorités du gouvernement et de la région, que s’est tenue la journée du vivre-ensemble ce samedi 29 juillet 2023, à Kaya. En effet, elle a été initiée, afin de donner des solutions endogènes et communautaires pour la résolution de la crise sécuritaire et les bases d’un vivre-ensemble des différentes communautés dans la région.

Depuis l’avènement de la crise sécuritaire au Burkina Faso, le Centre-Nord est l’une des régions dont la situation humanitaire fait l’objet d’une grande préoccupation. En effet, suite aux différentes attaques et celle de Yirgou en particulier, les opérateurs économiques de la région ont jugé nécessaire de fédérer leurs énergies afin de trouver des solutions endogènes à la grave dégradation continue de la situation sécuritaire et socio-humanitaire de leur région, d’où cette journée dédiée à la cohésion sociale et au retour de la paix.

C’est à travers des prières successives que des leaders religieux (coutumiers, musulmans, catholiques et protestants) que la journée du vivre-ensemble s’est tenue dans une ambiance de souhait d’un retour de la paix et surtout de la cohésion sociale.  Les traditionalistes, avec l’autorisation du Dima de Boussouma, ont sur place, procédé à des rites afin d’invoquer les ancêtres pour un retour à la paix dans la région et le Burkina, en général.

« Cette journée a été initié pour permettre de réconcilier les fils et filles de la région. Si nous arrivons à aller dans le même sens, vous allez remarquer un changement. Nous avons réuni toutes les communautés de la région à travers cette journée pour permettre une réconciliation et aller sur une nouvelle base de cohésion sociale. Et l’objectif recherché de cette journée est qu’on puisse montrer à la population du Sanmatenga que cela est possible. », a laissé entendre El Hadj Abdoul Rasmané Sana, président de l’Association Paspaongo.

« Nous avons vécu au Centre-Nord, un évènement de grande importance. Nous souhaitons que cette rencontre renforce l’unité qui existe entre les fils de la région. Vous avez vu tous les messages qui ont été donnés, et comme je l’ai dit, la paix c’est un don de Dieu et nous ne cesserons de prier le Seigneur, le prince de la paix. Et aussi, la paix est l’effort des hommes et ce que nous avons fait aujourd’hui est à reverser au fruit des efforts des hommes. Et nous espérons que cela donnera un bon fruit. », foi du Cardinal Philippe Ouédraogo.

La cérémonie s’est achevée par la remise de vivres, de nattes, d’habits et d’une enveloppe de douze millions (12 000 000) de FCFA par les opérateurs économiques aux déplacés internes de la région, en guise de solidarité.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina : hausse de l’inflation de 9,6% à fin décembre 2022

Ouaganews

Toguyéni Aboubacar, président de l’ALT : « mon mandat s’inscrit dans le sens de l’engagement pour le pays, dans sa quête de sécurité… »

Ouaganews

Burkina : la CNAVC donne un mois à l’ambassade de France de déménager loin de la Présidence du Faso

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.