OUAGANEWS
A la UneSociété

Burkina/Concours de la fonction publique : des innovations annoncées par Oumarou Toé (DG AGRE)

Le conseil des ministres, en sa séance ordinaire du 24 février 2021, a adopté le rapport d’autorisation de recrutements d’agents publics pour pourvoir à 3 472 postes en concours professionnels et 4 625 postes en concours directs, au titre de l’année 2021. Pour donner plus de détails de l’organisation desdits concours, le directeur général de l’Agence générale de recrutement de l’Etat (AGRE), Oumarou Toé, s’est entretenu avec la presse, ce jeudi 3 juin 2021. Il a été question pour lui , de présenter les innovations et la procédure d’d’inscription

Les inscriptions aux recrutements au concours directs de la fonction publique, session 2021, sont prévues du 6 au 15 juin 2021 pour le diplôme égal ou supérieur au Bac. Concernant les concours niveau BEPC, les inscriptions auront lieu du 14 au 23 juin 2021, a indiqué le directeur général de l’AGRE, tout en soulignant que toutes les inscriptions se passeront uniquement en ligne. Quant à la composition des concours, elle se déroulera au mois d’août 2021.

Une vue des hommes des médias à la conférence de presse

Les futurs élèves-fonctionnaires iront à leur école de formation, au plus tard en octobre 2021.  Au titre de l’année 2021, 154 concours professionnels sont organisés avec 124 concours dont la composition se déroulera en ligne, dans le centre unique de Ouagadougou, contre 87 concours en 2020, soit un taux d’accroissement de 42,52%. Il précise aussi que l’administration des épreuves écrites des concours directs est prévue dans le mois d’août

Les innovations

Cette année, plusieurs paramètres entrent en vigueur dans l’organisation des concours. Il s’agit entre autres, des inscriptions en ligne de tous les concours professionnels et directs de la session 2021, la correction électronique de tous les concours directs à QCM et des concours professionnels déconcentrés du MENAPLN et de la santé, l’administration de tous les concours professionnels déconcentrés du MENAPLN et de la santé sous forme de QCM, de l’introduction de la phase orale dans tous les concours directs de recrutement de professeurs relevant du MENAPLN et la réforme de l’AGRE, avec surtout la mise en place d’une direction chargée, notamment de la Gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences (GPEC).

Les principales innovations visent, selon Oumarou Toé, la réduction des risques d’erreurs, celle des délais, ainsi que des coûts d’organisation des concours.

Selon le DG de l’AGRE, la particularité dans l’organisation des concours professionnels, session 2021, est la prise en compte des passerelles prévues dans les statuts particuliers, à l’exception de celui portant sur le métier ‘’éducation, formation et promotion de l’emploi’’.

« Au terme des délibérations, les candidats admissibles aux concours professionnels et directs seront classés par ordre de mérite, suite aux corrections et délibérations des jurys », a-t-il indiqué

De l’organisation des concours et dates des compositions

Il  sera organisé effectivement 56 concours directs dont 48 concours à épreuves de Questions à choix multiples (QCM) et 8 concours à épreuves classiques, et l’inscription en ligne à ces concours se déroulera en deux (02) phases, cette année. Selon Oumarou Toé, le programme est établi comme suit : du 06 au 15 juin 2021, les concours de niveau supérieur ou égal au Baccalauréat et du 14 au 23 juin 2021, les concours de niveau BEPC.

L’administration des épreuves en ligne débutera le 10 juin 2021 avec les concours professionnels des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes spécialistes. Ensuite, interviendront les autres concours professionnels, à partir du 15 juin 2021. Quant aux concours professionnels déconcentrés pour le compte du Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) et du Ministère de la santé, Ils sont prévus pour se dérouler dans les treize (13) chefs-lieux de région, à partir du 04 juillet 2021.

A en croire le DG, le ministère en charge de la fonction publique a prospecté, de nouveaux sites, tels que l’Université Aube Nouvelle (UAN) et l’Institut africain de management (IAM/Ouaga) qui vont également abriter les compositions en ligne, en plus des sites de l’ENAM et de l’Université Joseph KI-ZERBO. « Nous avons aussi bénéficié de l’accompagnement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) avec des kits de 200 ordinateurs portable. », a affirmé Oumarou Toé.

A la date du 02 juin 2021, à 23h 59mn, Oumarou Toé a indiqué que le nombre de candidatures reçues en ligne s’élève à 28 464.

Théophile P. Kaboré/Ouaganews.net

Articles similaires

Salaires impayés à la mairie de Ouaga : Moussa Belem donne des explications

Ouaganews

M30 Naaba Wobgo : le mouvement dément avoir reçu de l’argent

Ouaganews

Soldats ivoiriens arrêtés au Mali : Ouattara et Goïta doivent privilégier le dialogue

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.