OUAGANEWS
A la UneSociété

Burkina : hausse de 4,17% du nombre de PDI à fin février 2022

Selon la dernière publication du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), le nombre de Personnes déplacées internes (PDI) au « pays des hommes intègres » au 28 février 2022 s’élève à 1 814 283 individus, en hausse d’environ 4,17% par rapport à la situation de janvier 2022. La structure de la répartition des PDI par sexe n’a pas changé, les femmes représentent toujours 53% des PDI contre 47% pour les hommes. Les enfants représentent 61,4% des PDI.

La région du Centre-Nord est celle qui accueille toujours le plus grand nombre de PDI avec un nombre de 652 159 individus. Elle est suivie de la région du Sahel dont le nombre de PDI est de 575 870. Ces 2 régions totalisent 67,68% du nombre total des PDI. Les régions du Centre-Sud et du Centre sont les régions qui reçoivent moins de PDI avec des nombres de PDI respectifs de 2 203 et 1051.

Le nombre de PDI dans la région du Centre est peu élevé et suscite de nombreux questionnements auprès de certains Burkinabè. Ils estiment que ce nombre est sous-évalué, au regard du grand nombre de PDI dans les rues de la capitale.

La plupart des PDI proviennent principalement, des provinces du Soum (493 592 individus) dans la région du Sahel et du Sanmatenga (309 755 individus) dans la région du Centre-Nord. Elles sont suivies des provinces du Gourma (113 409 individus) dans la région de l’Est, du Loroum (93 439 individus) dans la région du Nord.

Moussa Wandaogo /OuagaNews

Articles similaires

Procès Thomas Sankara : la reprise ce lundi 25 octobre

Ouaganews

Guinée-Bissau : l’ONU et Rosine Coulibaly sous pression

Ouaganews

« Nadié m’a dit que Thomas Sankara voulait tuer Blaise Compaoré » Gilbert Diendéré

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.