OUAGANEWS
A la UneEducation

Journée mondiale de l’enseignant : 293 enseignants élevés au rang de l’Ordre des palmes académiques

Placée sous le thème « La transformation de l’éducation commence avec les enseignants », le ministère en charge de l’éducation a commémoré la Journée mondiale de l’enseignant en différé, à travers une cérémonie de décoration dans l’Ordre des palmes académiques, ce jeudi 20 octobre 2022 à Ouagadougou.

Ils sont 293 dont 194 au titre du Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) et 99 du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI) à recevoir ces distinctions. Au nom du président du Faso, ces récipiendaires sont fait chevaliers de l’Ordre des palmes académiques et officiers de l’Ordre des palmes académiques. En effet, en marge de la journée mondiale de l’enseignant célébrée le 05 octobre, cette cérémonie marque la reconnaissance du ministère en charge de l’éducation.

« C’est l’ensemble des efforts consentis par le personnel éducatif, à tous les niveaux de notre système éducatif, en partant de la maternelle jusque aux universités. Ces braves personnes donnent le meilleur d’elles-mêmes. De jour parfois comme de nuit, pour assurer à ce pays la formation de cadres pouvant nous permettre d’amorcer notre développement et nous conduire à des lendemains meilleurs. », s’est exprimé Toridoman Issa Somé, SG du MERSI.

Par ailleurs, la situation sécuritaire n’est pas sans conséquences sur les activités éducatives. Ainsi, le Pr Toridoman Issa Somé invite les autorités de la transition à se donner pour objectif de travailler à ramener la quiétude, afin de permettre aux enseignants dans l’incapacité d’exercer leur devoir, de retrouver leur classe.

Pour les récipiendaires, cette distinction est une interpellation à mieux faire, à se donner plus de défis pour aller de l’avant.

« Lorsque les autorités reconnaissent ce que vous avez déjà fait, cela vous encourage à aller de l’avant. C’est pour moi ici, l’occasion de remercier tous ceux avec qui j’ai travaillé, de remercier mes étudiants, et aussi ceux-là qui m’ont formé depuis l’école primaire. Pour ce qui me concerne, c’est un engagement à apporter ma modeste contribution à l’édification de l’enseignement au Burkina Faso. », a laissé entendre Dr Justin Ouoro, récipiendaire et enseignant au département des lettres à l’Université Joseph Ki-Zerbo.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina-Côte d’Ivoire : l’ambassadeur Mahamadou Zongo fait ses adieux au président Alassane Ouattara

Ouaganews

Burkina : une mission de la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement à Ouagadougou

Ouaganews

Sommet sur les systèmes alimentaires : des concertations nationales pour une meilleure participation du Burkina

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.