OUAGANEWS
A la UneSanté

Burkina/La fièvre de Marburg et le choléra dans la sous-région : les mesures préventives du Ministère de la santé

La situation épidémiologique au niveau sous-régional est marquée cette semaine, par la déclaration de deux épidémies d’intérêt dans deux pays de la sous-région.  Il s’agit de la fièvre de Marburg détectée en Guinée le 9 août 2021 et du choléra au Niger le 10 août 2021.

Causée par un virus, la maladie de Marburg se transmet à l’homme par des chauves-souris frugivores et se propage chez les humains par contact direct avec les fluides corporels des personnes touchées ou avec les surfaces et les matériaux infectés, selon l’OMS. La période d’incubation est de 2 à 21 jours. La maladie commence de façon soudaine avec une forte fièvre, des céphalées intenses, des malaises et parfois des hémorragies dans les selles, vomissures, gencives, etc.

Quant au choléra qui sévit depuis plusieurs années en Afrique, c’est une maladie aigüe caractérisée par des diarrhées liquides profuses, provoquées par le vibrio cholérae. Cette maladie est transmise essentiellement par voie oro-fécale, en consommant l’eau ou des aliments contaminés. La période d’incubation dure généralement 2 à 3 jours et la maladie peut entraîner une déshydration accélérée en quelques heures, pouvant entraîner rapidement la mort.

Le Ministère de la santé rappelle quelques mesures préventives à observer pour faire face à ces deux menaces :

– consommer de l’eau potable ou bouillie

– laver proprement les fruits et légumes avant de les consommer

– éviter l’automédication

– se rendre dans une formation sanitaire, en cas de doute

Le Ministère de la santé invite toute la population à la vigilance

Articles similaires

Haïti : le président Jovenel Moïse a été assassiné et son épouse blessée

Ouaganews

22e Conférence annuelle : la DGTCP analyse sa contribution à la gestion des collectivités territoriales

Ouaganews

Multilatéralisme : le président du Faso au Forum de Paris sur la paix et à La tribune de l’UNESCO

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.