OUAGANEWS
A la UnePolitique

Burkina : l’ancien Premier ministre de Blaise Compaoré a créé son parti

Le tout nouveau parti, le Rassemblement patriotique pour le développement (RPD) de l’ex-premier ministre sous le régime Compaoré, Luc Adolphe Tiao a tenu une assemblée générale constitutive, ce samedi 6 novembre 2021, à Ouagadougou. Cette assemblée marque le lancement et le début des activités du parti.

« S’unir pour bâtir », tel est le slogan du nouveau parti politique de l’ancien Premier ministre, Luc Adolphe Tiao.

La salle de conférence du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) a refusé du monde ce samedi. En effet, plusieurs militants du nouveau parti RPD, impulsé par Beyon Luc Adolphe Tiao, ancien cadre du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), premier ministre du dernier gouvernement de Blaise Compaoré, venus d’ici et d’autres régions du pays ont pris d’assaut la salle de conférence du CBC, pour prendre part au lancement officiel du RPD.

La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du CDP et d’anciens militants de ce parti. A cette occasion, le président du parti a invité certains cadres du CDP à le rejoindre, notamment son ancien compagnon de longue date, Mélégué Traoré, resté au CDP.  « Nous avons fait chemin ensemble, je suis parti te laisser au CDP, mais j’espère que tu vas nous rejoindre », a-t-il adressé à Mélégué Traoré.

« Nous avons créé le parti, pour répondre à une offre politique, parce que les Burkinabè ont besoin d’une nouvelle vision politique, ils ont besoin de construire un nouvel ordre fondé sur la confiance, la réconciliation et dans la paix.

Notre pays, depuis une décennie, vit dans une espèce de casus social dû à de nombreux maux. Et nous ne pouvons pas passer notre vie à remuer la plaie dans le couteau, à nous regarder en chiens de faïence » s’est expliqué Luc Adolphe  Tiao sur les raisons de la création de son parti.

A la question de savoir à quel moment a-t-il décidé de créer son parti, Luc Adolphe a laissé entendre qu’à partir du moment où il a quitté le CDP, il s’est demandé qu’est-ce qu’il allait faire, et c’est par cette pensée, qu’avec un certain nombre de ses camarades, il a décidé de créer un parti politique pour répondre aux aspirations du peuple et de contribuer au développement du Burkina Faso.

« La création de ce parti est une manière pour moi de corriger ce que nous n’avons pas bien fait », a-t-il dit

Théophile P. Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

Lutte contre le terrorisme au Burkina : un appel de recrutement de 15 000 VDP par l’armée

Ouaganews

Drame de Boudry : Evelyne Rose Kafando et l’adjudant-chef Désiré Tendaogo Moyenga, morts par noyade

Ouaganews

Procès Thomas Sankara : « Gilbert Diendéré n’a jamais tiré, les assaillants sont venus de l’extérieur » Me Paul Kéré

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.