OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : le salaire moyen est de 873 343 FCFA en 2021 dans les entreprises publiques

OuagaNews.net a consulté l’extrait du rapport de performance des 19 sociétés d’Etat et 3 établissements publics de prévoyance sociale pour l’exercice 2021. Les entreprises publiques sont des agents économiques qui participent à la création de la richesse nationale, au financement du budget de l’Etat et à la création de l’emploi. Leurs contributions à la création de la richesse nationale et au budget de l’Etat sont respectivement de 238,761 milliards de F CFA et de 375,597 milliards de F CFA en 2021. Elles ont créé 1 374 emplois en 2021.

En 2021, la Valeur ajoutée des entreprises publiques et l’Excédent brut d’exploitation (EBE), excepté les établissements publics de prévoyance sociale, ont connu une hausse de leur niveau par rapport en 2020. En effet, la VA est passée d’un niveau de190, 553 milliards de FCFA en 2020 à 238,761 milliards de F CFA en 2021, soit une hausse de 25,29%.

Quant à l’EBE, il s’est fixé à 171,713 milliards de F CFA en 2021 contre 124,617 milliards de F CFA, soit une hausse de 37,79%. L’évolution de la VA et de l’EBE traduisent une performance des entreprises publiques dans la formation de la richesse nationale ou Produit intérieur brut (PIB) et la performance de leurs activités opérationnelles.

La contribution directe au budget de l’Etat des entreprises publiques est passée de 318,115 milliards en 2020 à 375,597 milliards de F CFA en 2021, soit une hausse de 18,07%. Cette contribution au budget national représente 19,30% des recettes budgétaires de l’Etat en 2021.

Les charges de personnel des 22 entreprises publiques s’établissent à 80,393 milliards en 2021 contre 78,086 milliards de F CFA en 2020, soit une hausse de 2,95%. Les charges de personnel des 19 sociétés d’Etat sont passées de 65,939 milliards de F CFA en 2020 à 67,049 milliards de F CFA en 2021, soit une hausse de 1,68%.

Quant à celles des 3 établissements publics de prévoyance sociale, elles sont passées de 12,147 milliards de F CFA en 2020 à 13,344 milliards de F CFA en 2021, soit une hausse de 9,85%. Les plus fortes hausses de charges de personnel sont enregistrées au niveau de l’ONEA pour 1,074 milliard de F CFA, de la CNSS pour 820 millions de F CFA, de la SONABEL pour 425 millions de F CFA et de la CARFO pour 346 millions de F CFA.

Les 22 entreprises publiques ont employé au total, 9 953 agents en 2021 contre 8 579 agents en 2020, en hausse de 16,01%. L’effectif de la SONABEL qui est de 3 449 agents en 2022 représente 34,65% de l’effectif total des entreprises publiques, suivi de l’ONEA qui totalise 1 575 agents, soit 15,82% et de la Poste Burkina avec 1 154 agents, soit 11,59%.

La charge annuelle moyenne par agent est de 10,480 millions de F CFA en 2021 contre 8,746 millions de F CFA en 2020, soit un salaire mensuel moyen par agent de 873 343 F CFA en 2021 contre 728 849 F CFA en 2020.

Moussa Wandaogo /OuagaNews

Articles similaires

Situation au Mali : le CFOP au Burkina condamne les sanctions de la CEDEAO

Ouaganews

Burkina/Drame de Banlo : le comble de l’intolérance

Ouaganews

Réconciliation nationale : la liste des membres du CNOS

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.