OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : le Trésor public a levé 30,253 milliards FCFA sur le marché sous-régional

Après plus de 2 mois d’absence sur le marché financier de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA), le Trésor public a levé 30,253 milliards de FCFA, le 20 juillet 2022, pour 30 milliards de FCFA qu’il a sollicités, soit un taux de couverture de 100,84% du montant mis en adjudication par les soumissions retenues.

 Cette opération fait suite à l’émission simultanée d’obligations de relance assimilables du Trésor respectivement à 3 et 5 ans organisée par l’Agence UMOA-Titres, en collaboration avec la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à la demande du Trésor public.

Le processus a attiré 9 investisseurs pour les Obligations assimilées au Trésor (OAT) de 3 ans et 11 pour les OAT de 5 ans. Ils ont proposé un montant total de soumissions de 44,753 milliards de FCFA. Rapporté au montant initialement sollicité par le Trésor public, le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions est de 149,17%.

Au terme de l’adjudication, le montant retenu par le Trésor public provient du Burkina pour 22,85 milliards de FCFA, de la Côte d’Ivoire pour 2 milliards de FCFA, du Mali pour 2,4 milliards de FCFA, du Sénégal pour 2,001 milliards de FCFA et du Togo pour 3 milliards de  FCFA. Par rapport au montant global des soumissions, cela correspond à un taux d’absorption de 70,08%.

Cette opération d’émission s’inscrit toujours dans le cadre de l’exécution du programme d’émissions de titres publics du Burkina Faso, en conformité avec la stratégie à moyen et long terme de gestion de la dette publique.

Il faut noter également, le retour des investisseurs maliens sur le marché des titres publics. En effet, après une suspension forcée de 6 mois du fait des sanctions financières imposées par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) au pays, les investisseurs maliens ont pu renouer avec le marché monétaire régional depuis le 15 juillet 2022, dans le sillage de la levée desdites sanctions. Pour preuve, ils ont participé à cette opération d’émission du Burkina.

Moussa Wandaogo/Ouaganews

Articles similaires

Burkina/Scrutin présidentiel et législatif : que la compétition soit saine !

Ouaganews

« Déstabilisation de la magistrature » : des « allégations sans fondement », répond le gouvernement

Ouaganews

Burkina : adoption de 2 projets de loi de financement en faveur des zones à défi sécuritaire

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.