OUAGANEWS
A la UneCulture

Burkina : les acteurs privés du tourisme échangent sur les nouveaux textes juridiques

Le ministère en charge de la culture a organisé ce mercredi 20 mars 2024, à Ouagadougou, un atelier destiné aux acteurs privés du tourisme, portant sur la vulgarisation du nouveau cadre juridique du secteur du tourisme au Burkina Faso.

En effet, ce besoin d’adaptation a influencé la réglementation touristique nationale qui s’avérait obsolète ; d’où l’adoption en 2021 d’une nouvelle loi d’orientation du tourisme au Burkina Faso.  Ainsi, dans l’objectif de faire connaître le nouveau cadre juridique régissant le secteur du tourisme, le ministère en charge de la culture a entamé une série d’ateliers de vulgarisation du nouveau cadre juridique au profit des acteurs de la commande publique et des acteurs privés du tourisme.

« Pour les enjeux, en termes de vulgarisation des textes, il est attendu que les acteurs s’approprient les textes pour qu’ils puissent vraiment connaître les nouvelles innovations sur les textes. Quand on prend l’environnement touristique qui a connu de grandes mutations, on se rend compte que les espaces de loisirs aussi, faisaient partie du tourisme. C’est pourquoi cette nouvelle réglementation les prend en compte. », a expliqué Bassirou Balboné, directeur adjoint du tourisme.

Il faut noter que la présente rencontre s’inscrit dans la seconde phase de la série d’ateliers de vulgarisation de la nouvelle réglementation touristique qui seront organisés dans les villes de Ouagadougou, Koudougou, Dédougou et Bobo-Dioulasso. En rappel, la première phase s’est déroulée en février 2024, dans les villes de Ouagadougou, Ziniaré, Tenkodogo, Fada, Kaya, Manga, Gaoua, Ouahigouya et Banfora. 

« Certes, le secteur du tourisme traverse des moments difficiles, du fait de la crise sécuritaire, mais il convient pour les promoteurs d’entreprises touristiques de toujours rester optimistes et de faire preuve de résilience, afin de relever les nombreux défis qui se présentent », a laissé entendre Bakary Koné, chargé de mission au ministère en charge de la culture.

Par ailleurs, il a invité les acteurs concernés   à participer activement aux échanges, afin qu’au sortir de cet atelier, ils puissent avoir une compréhension commune, pour une mise en œuvre efficace des nouveaux textes juridiques sur le tourisme.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina/PDC : Louise Anne Go démissionne du parti

Ouaganews

Drame de Karma qualifié de « génocide » par Umaro Sissoco Embalo et la Commission de la CEDEAO : le gouvernement burkinabè répond (Communiqué)

Ouaganews

Assassinat de Thomas Sankara : le Balai citoyen debout pour la justice

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.