OUAGANEWS
A la UneSociété

Burkina : les brigades de veille et de défense de la patrie bientôt opérationnelles (Gouvernement)

Le gouvernement a animé une conférence de presse ce vendredi 12 août 2022, à Ouagadougou, sur le processus de réconciliation, la mise en place des comités locaux de dialogue, l’évolution des opérations sur le terrain et l’acquisition de matériels militaires. C’était en présence des ministres de la cohésion sociale, Yéro Boly, de la défense Aimé Barthélémy Simporé, et le porte-parole du gouvernement Lionel Bilgo.

Dans le processus de quête de la paix au Burkina, plusieurs actions sont menées par le gouvernement de la transition, d’où le processus de réconciliation et la mise en place des comités locaux de dialogue depuis déjà quelques mois. Et selon le ministre en charge de la cohésion sociale, ce processus connaît une évolution, car un diagnostic a été réalisé dans 368 communes et arrondissements où les échanges ont eu lieu avec toutes les couches de la population sur les conflits qui divisent les fils et filles du pays.

« Aujourd’hui, la stratégie est finalisée, mais la mise en œuvre de certaines actions revient au consensus national. Ce processus prévoit une concertation sincère entre tous les acteurs pour décider ensemble des voies et moyens de la mise en œuvre de ces actions. Le comité a pu installer une dizaine de commissions à travers le pays, identifier un centre d’accueil et de réinsertion. Le processus est encore perfectible, mais les résultats engrangés sont encourageants. », a souligné Yéro Boly, ministre d’Etat, chargé de la cohésion sociale et de la réconciliation.

Pour mener à bien ces actions, le gouvernement, en ce qui concerne l’évolution de la situation sécuritaire, rend régulièrement compte des acquis et des perspectives de ses opérations sur le terrain. En effet, en ce qui concerne les brigades de veille et de défense de la patrie, le ministre de la défense confirme leur création avec un commandement déjà désigné. Aussi, toujours dans l’évolution de la situation sécuritaire et  concernant les acquisitions de matériels militaires, le ministre de la défense rassure.

« Il faut dire que depuis un certain temps, beaucoup de commandes sont faites  et  sont déjà en cours de livraison progressivement et nous pensons que très bientôt, ces équipements seront connus selon les échanges qui ont été définis. », a expliqué Aimé Barthélémy Simporé, ministre d’état, de la défense et des anciens combattants.

Ahoua KIENDREBEOGO/ OuagaNews

Articles similaires

Burkina : baisse de 12,6% de la production d’or fin en mars

Ouaganews

Burkina/Hydrocarbures : un concert de casseroles pour protester contre la hausse des prix, les 9 et 10 septembre

Ouaganews

Burkina-Banque Mondiale : Revue conjointe du portefeuille des projets et programmes

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.