OUAGANEWS
A la UneSociété

#Burkina : les députés interpellent le gouvernement sur l’utilisation du réseau social TikTok

Les députés réunis en séance plénière ce mardi 5 décembre 2023, ont interpellé le gouvernement à travers une question orale relative aux mesures à prendre dans le cadre de la préservation des valeurs de la société face à la dépravation des mœurs sur les réseaux sociaux, en l’occurrence TikTok et les éventuels moyens pouvant être mis en œuvre pour réglementer son utilisation par les enfants.

Le ministre en charge de la Transition digitale, des postes et des communications électroniques, Aminata Zerbo/Sabané, répondant à cette question orale de la députée Sabine Ouédraogo/Compaoré a fait savoir que des mesures globales pour lutter contre l’utilisation malveillante du numérique sont entreprises. A ce titre,

– depuis 2009, le Burkina Faso a entamé un processus global d’élaboration de la cyber législation

– l’adoption en 2018, du code pénal d’une base juridique pour la répression de certains actes répréhensibles

– L’adoption en 2021, d’une loi sur la protection des données à caractère personnel prenant en compte les problématiques actuelles en matière de vie privée et de protection de données personnelles et la création de plusieurs structures pour garantir l’effectivité du corpus juridique dont la Commission de l’informatique et des libertés, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information, la mise en place de la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité.

Au regard des limites de la loi et des moyens techniques, Aminata Zerbo/ Sabané a préconisé la sensibilisation et l’éducation à la consommation responsable des contenus des réseaux sociaux afin de trouver un équilibre pour la protection de nos enfants sur les réseaux sociaux. Elle a aussi plaidé pour :

– un accès contrôlé à TikTok par l’utilisation de logiciels de contrôle parental pour filtrer et bloquer l’accès à TikTok,

– apprendre à nos enfants à signaler les contenus inappropriés qu’ils voient sur TikTok,

– faire une surveillance active et constante de l’utilisation de TikTok par nos enfants et discuter régulièrement de leur expérience sur les réseaux sociaux.

Internet et les réseaux sociaux font partie intégrante de nos vies et s’imposent à nous et le meilleur garde-fou est l’instauration de la culture du citoyen numérique responsable. Et cela ne se fera que par une prise de conscience collective, une large sensibilisation et la contribution de tous et chacun dans son milieu de vie, a conclu la ministre en charge de la Transition digitale Aminata Zerbo/Sabané.

Source : ALT

Articles similaires

Journée de l’excellence scolaire : 99 élèves reçoivent les félicitations de Roch Kaboré

Ouaganews

Burkina/Secteur financier : Coris Bank International a enregistré un bénéfice de 34, 373 milliards de francs CFA en 2020

Ouaganews

Burkina : Les jeunes du MPP s’engagent à accompagner le président Kaboré

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.