OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : levée de 130 milliards de FCFA par appel public à l’épargne sur le marché sous-régional

Selon notre confrère Financial Afrik, le « pays des hommes intègres » empoche environ 130 milliards de F CFA suite un appel public à l’épargne (APE) sur 120 milliards de FCFA initialement recherchés par l’Etat burkinabè. Le produit de cet emprunt obligataire va servir à financer certains projets prioritaires ciblés ou investissements prévus au budget de l’Etat de l’année 2024.

 L’emprunt réalisé par syndication sur le compartiment obligataire de la Bourse régional des valeurs mobilières (BRVM) a enregistré un taux de souscription de 108% au terme d’une période de collecte du 11 avril au 13 mai 2024. Par catégorie, les banques arrivent au premier rang des souscriptions avec 44% du volume, suivies des organismes de retraites et de pensions et du secteur des assurances avec des parts respectives de 23% et 14%. Les pays ayant participé à la souscription sont entre autres le Burkina, le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Niger.

L’APE a été conduit sous le leadership de la Société africaine d’ingénierie et d’intermédiation financières (SA2IF), arrangeur principal et chef de file avec comme co-chefs de file de l’opération, les Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI) du Togo et du Bénin. Constituée et en 2022 avec un capital d’un milliard de francs CFA et basée au Burkina Faso, la SA2IF est dirigée par Constantin Dabiré, spécialiste en finance, ancien cadre de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et ancien conseiller à la Primature chargé des questions de partenariats public-privé.

Le succès enregistré lors de cette opération du Burkina Faso témoigne ainsi de sa crédibilité et de la qualité de sa signature. Il traduit aussi un réel engouement des investisseurs et la confiance du Burkina au sein du marché régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) malgré le contexte sécuritaire du pays.

Wandaogo Moussa/Ouaganews.net

Articles similaires

Situation au Mali : la CEDEAO appelle au retour à l’ordre constitutionnel

Ouaganews

Cascades/Présidentielle 2020 : «Le CHR de Banfora sera un CHU, au cours du prochain mandat» Roch Kaboré

Ouaganews

Burkina : les frontières officiellement ouvertes, le passe vaccinal contre la Covid-19 obligatoire

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.