OUAGANEWS
A la UneEducation

Burkina : ouverture des assises nationales de l’éducation sans l’opposition politique

Après une série de rencontres consultatives auprès de plusieurs institutions et les assises régionales, les travaux des assises nationales de l’éducation, ont débuté ce jeudi 18 novembre 2021 à Ouagadougou, sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso. Et ce, pour trois jours. Des assises dont le Chef de file de l’opposition (CFOP) s’est démarqué pour dit-il, protester contre la situation sécuritaire, notamment les récentes attaques qui ont fait 53 tués à Inata.

Venus de divers horizons, plusieurs experts du monde de l’éducation sont réunis à Ouagadougou à l’occasion, sur le thème : « Quelles réforme et stratégie d’action pour développer l’éducation nationale».

Le Président du Faso, dans son discours, a salué la présence massive des acteurs de l’éducation qui, selon lui, témoigne de l’importance  pour chaque Burkinabè,  surtout les différentes parties prenantes au système éducatif de trouver, à travers ces assises une reforme et une stratégie adéquates  à développer l’éduction nationale.

Ainsi, le président du Faso a invité les participants à approfondir la réflexion sur le thème, afin de proposer un nouveau référentiel de l’éducation nationale. Et de soutenir : « Nous devons inventer l’avenir, le regard tourné vers nos valeurs propres (…) l’école doit vaincre».

Selon le ministre de l’éducation, Pr Stanislas Ouaro, qui s’est exprimé à la cérémonie d’ouverture des assises, les réflexions et les propositions issues de la rencontre vont permettre de sceller un nouveau pacte national de l’éducation.

Quant à la l’organisation de la rencontre du jour, le ministre a indiqué que le forum a été totalement inclusif. En réponse à l’absence du CFOP, il a fait savoir que les assises nationales n’ont pas de coloration politique. Et d’ajouter : « participer à la réflexion de ces assises, c’est aussi contribuer à la lutte contre le terrorisme ».

Enfin, le ministre Ouaro dit considérer que tous ceux qui participent à ces assises, contribuent de cette façon, en même temps, à la résilience du système et à la lutte contre le terrorisme dans notre pays »

Théophile P. Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

Burkina/Rentrée scolaire : le message du président du Faso

Ouaganews

Alternance politique au Niger : la leçon de Issoufou Mahamadou à ses pairs

Ouaganews

Burkina Faso/Brésil : l’ambassadrice Regina Celia Oliveira Bittencourt en fin de mission

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.