OUAGANEWS
A la UneElections couplées 2020

Burkina/Présidentielle et législatives 2020 : les militants du Houet rassurent Roch Kaboré du «Takokélé»(1)

Le jeudi 5 novembre 2020, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a officiellement lancé sa campagne à Bobo-Dioulasso, pour la présidentielle et les législatives du 22 novembre 2020. Le cérémonial a eu lieu au stade Général Sangoulé Lamizana de Sya.

Trois discours ont ponctué l’ouverture de la campagne électorale du MPP. Il s’agit des discours d’Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, directrice provinciale de la campagne dans le Houet, de Simon Compaoré, directeur national de la campagne du parti et enfin, du candidat Roch Kaboré lui-même.

Au nom  des forces vives des Hauts-Bassins, Fatimata Ouattara/Sanon promet  le “Takokélé”, au candidat du MPP. Elle a sollicité la prière des chefs coutumiers de la région, pour que la confiance en elle placée, soit  consolidée par une victoire écrasante. «Avec les bénédictions des chefs coutumiers, le coup KO du 22 novembre sera fatal aux autres candidats. Et le MPP aura une majorité écrasante à l’Assemblée nationale», a-t-elle promis.

Hadja FatimataOuattara/ Sanon, directrice provinciale de la campagne du MPP dans le Houet, satisfaite de la mobilisation

En 2015, alors que le MPP venait de naître, c’est à Bobo-Dioulasso qu’il a lancé sa campagne. Dieu voulant, son candidat, Roch Marc Christian Kaboré, aujourd’hui président sortant, a eu le pouvoir. C’est pourquoi, cette année encore, le parti lance sa campagne à partir de Sya, ville porteuse de chance pour lui.

Et la forte mobilisation du jour rassure le candidat du MPP d’une seconde victoire, à partir de Sya. «Votre mobilisation me fait manquer de mots, pour vous exprimer ma satisfaction. Cette mobilisation signifie une seule chose. Quand le MPP et l’APMP se mettent debout, nos adversaires politiques tremblent et ont des insomnies». Roch croit aux bénédictions des personnalités qui ont œuvré à la construction de la cité de Sya, quoiqu’elles ne soient plus des nôtres.

Il s’agit de Sakidi Sanou, de Tiéfo Amoro, de Daniel Ouezzin Coulibaly, de Guimbi Ouattara… Au nom de ces braves fils et filles de la région et avec la forte mobilisation, le candidat du MPP dit être convaincu que le coup KO sera une réalité.

Pendant ce mandat qui va de 2020-2025, une fois élu président, Roch entend travailler au renforcement de la démocratie. C’est d’ailleurs, son engagement pour la démocratie qui, selon le porte-parole de l’Alliance des partis de la mouvance présidentielle (APMP), justifie leur soutien.

«Malgré les difficultés diverses, les attaques terroristes, les grèves syndicales et la Covid-19, notre candidat a un bilan très satisfaisant», a reconnu Bénéwendé Stanislas Sankara. Et il conclut que «Roch est un candidat hors catégorie. Car des 12 autres candidats, personne ne peut lui tenir tête». L’APMP et le MPP sont donc, convaincus que le «Takokélé» du candidat Roch est irreversible.

Fatogoma Traoré

De notre correspondant à Bobo-Dioulasso

(1) : coup KO

Articles similaires

Burkina : bilan des opérations de sécurisation du territoire national du 15 février au 15 mars 2022

Ouaganews

Gouvernement de combat de Me Kyelem : au travail !

Ouaganews

Enquête sur le foncier urbain : le MPC invite le REN-LAC et l’ASCE-LC à porter plainte

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.