OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : recouvrement de 106,23 % par la DGI au 30 juin 2022

La DGI recouvre des impôts et taxes pour l’Etat central et les collectivités territoriales. Selon la Direction générale des impôts (DGI), elle a recouvré à fin juin 2022, près de 584,59 milliards de F CFA au profit du budget de l’Etat, soit un taux de réalisation de plus de 106,23%. Au titre des collectivités territoriales, les recouvrements ont été de 16,31 milliards de F CFA, soit un taux de recouvrement de 81,81%.

 Au titre du budget de l’Etat, à fin juin 2022, la DGI a recouvré 584,59 milliards de francs CFA sur une prévision de 550,33 milliards de FCFA, soit un taux de recouvrement de 106,23%. Comparé aux 552,54 milliards de francs CFA collectées en 2021 à la même période, c’est une progression de 11,88%. Rapporté aux prévisions annuelles de 1 105 milliards de FCFA retenues dans la loi de finances 2022, le taux de recouvrement est de 52,63%, présageant d’une bonne tendance pour la fin de l’année.

Cette performance est imputable aux recouvrements de l’impôt sur les sociétés, de la Taxe sur la valeur ajoutée et à l’impôt unique sur les traitements et salaires qui se sont fixés respectivement à 187,07 milliards de FCFA, 128,31 milliards de FCFA et 81,73 milliards de FCFA. Ils sont suivis de l’impôt sur les revenus des capitaux mobiliers (47,41 milliards de FCFA), des droits d’accises (31,56 milliards de FCFA), de la taxe sur les activités financières (26,42 milliards de FCFA) et des ADE (18,70 milliards de FCFA). Ces impôts leaders représentent près 89,15% du montant collecté par la DGI à fin juin 2022.

Daouda Kirakoya, directeur général des impôts du Burkina

Au titre des collectivités territoriales, au 30 juin 2022, sur une prévision de 19,94 milliards de FCFA, les réalisations de la DGI se chiffrent à 16,31 milliards de FCFA, soit un taux de recouvrement de 81,81%. Comparé aux 15,18 milliards de FCFA collectés à fin juin 2021, il s’agit d’une progression de 7,48%. Rapporté aux prévisions annuelles de 43,26 milliards de FCFA pour les collectivités territoriales, le taux de recouvrement est de 37,71%. Cette situation pourrait s’expliquer par les difficultés de recouvrement dans certaines collectivités territoriales qui font face à l’insécurité.

Selon la DGI, malgré le contexte sécuritaire et sanitaire national difficile, les performances ont été possibles, notamment par la forte résilience des unités de recouvrement, l’amélioration du niveau de civisme fiscal dans certains secteurs d’activités, la publication de la doctrine fiscale, le renforcement des actions de recouvrement et du contrôle fiscal.

Moussa Wandaogo/OuagaNews

 

 

 

Articles similaires

Burkina/CFOP : « le pouvoir collecte des cartes d’électeur à des fins électorales »

Ouaganews

Mali : le représentant spécial de la CEDEAO « persona non grata »

Ouaganews

Gouvernement Zerbo I : d’où viennent les nouveaux ministres ?

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.