OUAGANEWS
A la UneSociété

Burkina/Situation humanitaire : La ministre Laurence Ilboudo fait le point des actions du gouvernement

La ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal a animé, ce mardi 22 septembre 2020, à Ouagadougou, une conférence de presse sur la situation humanitaire au Burkina Faso et le plan de réponse du gouvernement.

Dans un souci de transparence, la ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal a fait, ce mardi 22 septembre 2020, à Ouagadougou, le point de la situation humanitaire au Burkina Faso. Des personnes déplacées internes (PDI) aux personnes sinistrées, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal a expliqué leur situation et le plan de réponse du gouvernement.

En effet, elle a indiqué que les personnes déplacées internes (PDI) au Burkina sont estimées à 1 million 34 mille 609, à la date du 8 septembre 2020, soit 16,72% d’hommes, 22,9% de femmes et 66,38% d’enfants. Elle a souligné que ce nombre de PDI est réparti dans 112 mille 420 ménages et acceuilli dans 257 communes dont une forte concentration dans les régions du Centre-Nord, Sahel, Est, Nord et la Boucle du Mouhoun.

A cet sujet, la ministre Laurence Ilboudo a expliqué le plan de réponse du gouvernement par secteur d’intervention. Ainsi, elle a énuméré, entre autres, plus de 9 mille ménages ayant bénéficié de kits d’articles ménagers essentiels, plus de 4 mille ayant reçu des abris d’urgence, plus de 180 mille personnes ayant bénéficié d’un accès à l’eau potable et plus de 86 mille personnes accès à des latrines fonctionnelles.

Dans le domaine de l’éducation, elle a noté que plus de 52 mille enfants non scolarisés âgés de 3 à 17 ans ont eu accès à l’éducation de base formelle ou non formelle. La ministre Ilboudo a également précisé qu’environ 64 mille enfants de 6 à 59 mois, souffrant de malnutrition aiguë sévère ou modérée, ont été pris en charge et que près de 187 mille d’autres ont bénéficié de soutien psycho-social dans des espaces sécurisés.

Dans le cadre de la délivrance des documents administratifs, a-t-elle poursuivi, 20 mille PDI ont bénéficié de CNIB délivrée gratuitement à Titao, Kaya et Dori; 30 mille PDI et populations hôtes ont bénéficié de jugements  supplétifs dans le Centre Nord, Nord et le Sahel.

Il y a eu également des actions de soutien dans le domaine alimentaire et sanitaire : «plus d’1 million 136 mille PDI ont bénéficié d’une aide alimentaire d’urgence, plus de 140 mille  ont eu accès aux soins de santé», a-t-elle ajouté.

S’agissant des catastrophes naturelles marquées par des inondations et des vents violents, M. Ilboudo a signalé que les données collectées par les services techniques de son département ont fait ressortir, à la date du 18 septembre 2020, plus de 106 mille personnes sinistrées soit près de 17 mille ménages atteints. Parmi ces sinistrés, elle a souligné que plus de 50 mille personnes sont très vulnérables, 112 blessés et 41 personnes sont décédées.

A cela, elle ajoute que 12 378 maisons et habitations  détruites, des pertes d’animaux, plus de 500 tonnes de vivres détruits ou emportés par les eaux. Elle a donc présenté ses condoléances aux familles éplorées et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Face à cette situation de catastrophes naturelles, la ministre a noté des actions: «l’enregistrement de toutes les personnes sinistrées sur l’ensemble du territoire, et l’évaluation des besoins par les services déconcentrés de son ministère».

Après ce travail d’enregistrement et d’évaluation, elle soutient que  plus de 400 tonnes de vivres ont été déjà distribuées à 12 750 personnes sinistrées et que 550 personnes ont bénéficié d’articles ménagers. «Également, 520 ménages ont été relocalisés sur de nouveaux sites dans la région du Centre-Nord et 2 700 abris d’urgence réhabilités , entre autres», a ajouté la ministre en charge de l’action humanitaire. Elle a précisé que toutes ces actions de réponse à la situation humanitaire ont été rendus possibles grâce aux efforts du gouvernement soutenu par ses partenaires humanitaires avant de remercier tous les acteurs œuvrant au bien-être des populations.

 Lasso SAMA

Articles similaires

Tuerie de Solhan : le Cardinal Philippe Ouédraogo invite les fidèles au jeûne et à la prière, ce vendredi

Ouaganews

Burkina/Arabie Saoudite : le Dr Waleed Al Hamoudi fait ses adieux à Christophe Dabiré

Ouaganews

Burkina : l’audience du procès Sankara reprendra le lundi 31 janvier (Parquet militaire)

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.