OUAGANEWS
A la Une Editorial

Burkina/Situation nationale : l’appel à l’union sacrée de Roch Kaboré

Face à la situation nationale marquée par l’attaque de Solhan qui a fait 132 morts et l’embuscade contre un convoi de la police nationale qui a fait plus onze morts, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, appelle à l’union sacrée des filles et fils du Burkina Faso. « En ces moments difficiles où nous subissons ces revers, notre salut doit résider dans l’unité, la cohésion et l’engagement déterminé des filles et fils de notre pays à défendre la mère-patrie. Tel a été de tout temps, notre comportement, lorsque les circonstances l’exgigeaient.

C’est aussi la seule attitude qui convienne en de pareilles circonstances », a-t-il déclaré, en substance. Dans le combat contre l’hydre terroriste, le président du Faso a invité ses concitoyens « à faire preuve de discernement » et à «ne surtout pas se tromper d’ennemi ». Pour lui, ni les marches, ni les publications insidieuses sur les réseaux sociaux, ni les appels à remettre en cause la démocratie chèrement acquise ne permettront de venir à bout du terrorisme.

C’est dans cette dynamique que le chef de l’Etat a appelé les partis politiques et les organisations de la société civile à surseoir aux marches et meetings projetés qui risquent de faire le lit de la désunion face à l’ennemi commun. En tant que père de la nation, Roch Marc Christian Kaboré a prié tous ses concitoyens à un sursaut patriotique face aux hordes terroristes qui veulent imposer leur diktat à tout prix.

Aux dires du président Kaboré, l’heure n’est pas aux comportements qui tendent à saper la cohésion sociale. De ce fait, il a exhorté à la poursuite du dialogue politique pour évacuer les préoccupations d’intérêt national, notamment le défi sécuritaire. « Il est temps que nous fassions preuve de responsabilité face à la fragilité de la situation », a suggéré le chef de l’Etat.

A l’entendre, les acquis engrangés par les forces de défense et de sécurité et les volontaires pour la défense de la patrie ont porté des fruits sur le terrain de la lutte contre le terrorisme. Au-delà des différentes difficultés inhérentes à ce combat, le président du Faso a salué le professionnalisme des braves FDS et la détermination des VDP, qui défendent au péril de leur vie, la nation burkinabè.

Le président du Faso a encouragé toutes les initiatives des citoyens qui participent à préserver la paix et le vivre-ensemble. Pour Roch Marc Christian Kaboré, c’est un impératif que d’avoir foi en notre capacité à vaincre le terrorisme. Enfin, le premier des Burkinabè a demandé à ses compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur à s’approprier la lutte contre le terrorisme.

C’est pourquoi il a promis de prendre toutes les mesures nécessaires qu’exigent les circonstances, afin de rétablir la confiance avec le peuple dans le secteur de la sécurité. Cela passe, selon lui, par l’adaptation de la stratégie face à la réalité du terrain, la révision de la doctrine d’emploi des VDP et l’amélioration de la rapidité des interventions aériennes et terrestres menées par les troupes.

Le chef de l’Etat a évoqué la nécessité de « consolider l’efficacité, l’unité et la cohésion du commandement dans le respect de la discipline militaire qui a toujours fait la force des armées ». L’impérieuse collaboration entre la population et les FDS et les VDP fait également partie des priorités annoncées par le président Kaboré.

Dans son appel à l’unité, le chef de l’Etat a parlé de l’impératif de préserver la dignité des déplacés internes, en assurant le nécessaire pour leurs besoins. « Le doute sur notre capacité à vaincre l’ennemi n’est pas permis », a martelé le chef de l’Etat. En clair, Roch Marc Christian Kaboré a encouragé ses compatriotes à faire impérativement front commun autour des FDS et des VDP pour venir à bout du terrorisme. Laisser les lézardes fissurer l’unité nationale, c’est permettre aux terroristes de prendre le dessus. Seule l’unité sacrée des filles et fils du Burkina pourra les sauver de la barbarie terroriste.

La Rédaction/Ouaganews

Articles similaires

Attaque dans l’Est du Burkina : les 3 journalistes espagnols et irlandais ont été exécutés et le burkinabè toujours porté disparu

Ouaganews

Ghana/Présidentielle : 3e confrontation entre Nana Akufo-Addo et John Mahama

Ouaganews

UEMOA : Roch Kaboré remercie ses pairs de son élection à la tête de l’institution

Ouaganews

Laisser un commentaire