OUAGANEWS
A la UneSanté

Coronavirus au Burkina Faso : une pandémie réelle ou politique ?

Au Burkina Faso, et à la date du 07 juin 2020, la maladie à Coronavirus a fait au total, depuis son avènement le 9 mars dernier, 53 décès, 891 cas confirmés (323 femmes et 568 hommes) dont 778 guéris et de nombreuses familles affectées. Ces chiffres, même s’ils sont de loin inférieurs à ceux enregistrés dans d’autres pays, notamment d’Europe, d’Amérique et d’Asie, ne sont pas moins alarmants, au regard de la taille de la population burkinabè.

La maladie à Coronavirus est donc une réalité au Burkina Faso. Malheureusement, et hélas, il existe des Burkinabè qui ne croient toujours pas à l’existence de cette maladie au pays des Hommes intègres. Pire, ils n’ont pas du tout conscience que la maladie à Coronavirus est présente au Burkina Faso.

Tout simplement parce qu’eux et leur entourage n’ont pas été atteints ou affectés par la maladie. Et malgré l’horreur des images et des chiffres qu’il nous sont présenté à travers le monde, ces personnes inconscientes ou insouciantes, ne fléchissent pas leur position. Elles vont même jusqu’à dire que c’est « une maladie politique », importée par le Burkina Faso pour se faire des sous, dans la perspective de financer les campagnes électorales à venir.

Ces personnes qui défendent cette thèse, pour nier ou méconnaître l’existence de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso, sont malheureusement confortées dans leur position, par certains intellectuels en quête de sensationnel. Pour leur permettre d’avoir un sursaut de conscience, il sied pour elles de faire un tour dans les formations sanitaires burkinabè en charge de l’accueil et du traitement des malades du coronavirus.

Elles comprendront enfin, qu’il faut plutôt applaudir le personnel sanitaire qui se dévoue, corps et âme, pour contenir la propagation de la maladie. Sans oublier les efforts du gouvernement, du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS) et des bonnes volontés, à travers leurs multiples contributions, dans la dynamique de limiter les dégâts.

C’est un leurre de croire que la maladie à Coronavirus n’existe pas au Burkina Faso, et que c’est une création politique. Car à ce jour, la maladie ne fait pas de distinction entre un homme politique et un citoyen ordinaire.

Le mieux donc pour chacun de nous, c’est de respecter les gestes barrières. Les défier, en croyant faire mal au politique, c’est mettre en danger sa propre vie, celle de sa famille et des autres, notamment ses fréquentations.

Bravo au personnel de la santé pour leur esprit de sacrifice et leur appel à apprendre à vivre avec la maladie.

A bon entendeur…

Sita TARBAGDO    

 

 

Articles similaires

Décès de Hamed Bakayoko : Témoignage émouvant de son directeur de cabinet, Vincent Toh Bi Irié

Ouaganews

Académie militaire Georges Namoano : la promotion « Refondation » prête à servir avec loyauté et dévouement

Ouaganews

Elections présidentielle et législatives 2020 : se tiendront-elles ou pas ?

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.